Please choose Language or Country
or
C’était le cadeau d’un amoureux pour l’élue de son cœur : en 1606, le prince-archevêque Wolf Dietrich de Raitenau ordonna la construction du château Mirabell pour sa bien-aimée, Salomé Alt.
mirabellgarten salzburg © Tourismus Salzburg mirabellgarten salzburg © Tourismus Salzburg

Suggestion d'hotels

En retour, elle lui donna 15 enfants, ce qui prouve que sa relation avec l’homme d’église n’était pas uniquement platonique. Le jardin baroque, élaboré par Fischer von Erlach en 1690, fit sensation dès son inauguration. Premier jardin de l’espace germanophone, il disposait d’un théâtre de haies conçu pour des représentations en plein air. Les parterres de fleurs, les élégantes fontaines et les roseraies aux couleurs somptueuses sont un régal pour les yeux. Le jardin Mirabell comprend également une orangerie, dont les orangers et citronniers incarnaient pendant la période baroque une métaphore florissante pour la vertu princière. Incontournable dans le parc du château : le jardin des nains, une nouveauté à l’époque, qui a connu un succès triomphal et fait beaucoup d’émules par la suite. Même ceux qui n’aiment pas les nains de jardin doivent admettre que l’habile agencement des nains en marbres n’est pas dénué d’intérêt.

Suggestion d'hôtel :
Auberge du Cheval Blanc 4* à St. Wolfgang (45km de Salzbourg)
Hôtel “Zum Jungen Römer“ 4* à Radstadt (80 km de Salzbourg)

Plus d'info:
Château et jardin de Mirabell
Salzbourg

Bildrechte

Österreich Werbung betreibt unter den Hauptdomains www.austria.info bzw. www.austriatourism.com Websites, die in erster Linie der Bewerbung Österreichs als Fremdenverkehrsland dienen.