Navigation Contenu Activités en Autriche

La vague folklorique

Culture agricole ne va pas sans musique populaire. Aujourd'hui la musique folklorique connait un nouvel essor parmi toutes les tranches d'âge.

Glatt & Verkehrt © Florian Schulte

Origines et histoire

La musique folklorique originelle et donc loin du cliché que nous en avons aujourd’hui et née à une époque où la télé et la radio n’existaient pas et où il fallait trouver une activité pour occuper son temps libre. Ainsi de nombreux fermiers se mirent à jouer un instrument afin de pouvoir s’occuper pendant les longues soirées d’hiver ou sur les champs quand le travail manquait. C’est ainsi qu’est né ce style de musique, dont il est encore difficile aujourd’hui de mesurer l’ampleur du succès et qui s’étend à la fois en Autriche, en Suisse et en Bavière.

Il y a 400 ans, les premiers instruments utilisés étaient la vielle et la cornemuse ; le violon fit son apparition au début du 18ème siècle. Avec l’apparition des chapelles militaires, les violons furent remplacés par des instruments à vent. Ainsi l’harmonica et le tympanon s’imposèrent durant le 20ème siècle. Aujourd’hui, dans la plupart des formations musicales, les membres jouent des instruments dont l’orchestre dispose ou tout simplement de ceux qu’ils désirent essayer !

La musique folklorique selon les régions : Comme il est très difficile de classer les différents styles de musique folklorique, on les définit souvent par leur région d’origine. On parle par exemple de chanson tyrolienne ou carinthienne ou du style styrien.
 

La « nouvelle musique folklorique »

A partir du milieu des années 1980, la musique folklorique commença à s’inspirer de la musique pop. Ainsi des airs traditionnels se trouvaient mixés à la culture musicale des jeunes. Depuis 1990,  le groupe Attwenger s’est fait connaître avec ses albums aux noms monosyllabiques (« Most », « Pflug », « Luft » et « Song ») et son sens de l’autodérision et s’impose comme un véritable pionnier d’un nouveau style de musique folklorique. Cette « nouvelle musique folklorique » a trouvé un public qui rassemble à la fois les amateurs de musique folklorique traditionnelle, de musique contemporaine ou encore de musique classique.