Navigation Contenu Activités en Autriche

Routes du vin dans le Burgenland

Quatre routes viticoles parcourent le Burgenland. Dans cette petite région autrichienne, rares sont les endroits où aucune vigne ne pousse.

Vignoble à Horitschon © Österreich Werbung, H. Wiesenhofer
Le Burgenland est la deuxième plus grande région viticole d’Autriche. Ce territoire est lui-même divisé en quatre zones viticoles : le Mittelburgenland, le Südburgenland, le Neusiedler See et le Neusiedler See-Hügelland. Les routes viticoles qui parcourent ces régions couvrent environ 14 000 hectares de vignobles. Ce territoire profite de conditions idéales pour la culture de la vigne, notamment grâce à un sol favorable et un climat chaud, caractéristique de la plaine pannonienne. À cela s’ajoute le lac de Neusiedl, qui agit comme récupérateur de chaleur et régulateur de l’humidité de l’air.
 
Partie nord du Burgenland : région viticole du lac de Neusiedl
Tout autour du lac de Neusiedl s’étend la région de vignobles la plus vaste du Burgenland. Elle accueille des cépages de vins rouges nobles qui poussent sur un sol caillouteux de texture sablo-argileuse. Parmi ces vins grandioses, c’est le Blauer Zweigelt qui prédomine. Cette zone abrite également des vins blancs riches, essentiellement produits dans les environs de Gols. La route du vin du Neusiedler See longe la rive est jusqu’au Seewinkel. De nombreux puits et chaumières ponctuent le paysage typique de la « puszta ». Dans le triangle Podersdorf–Illmitz–Apetlon, le microclimat et le sol sableux favorisent la production de vins doux. La forte teneur en sucre du raisin permet d’obtenir, après une longue fermentation, un nectar doré très doux aux arômes de raisin sec. Ces vins d’exception ont bien sûr leur prix, mais cela ne les empêche pas d’être très convoités sur le marché du vin.

La route du vin du Neusiedler See-Hügelland s’étend à l’ouest du lac de Neusiedl. Les villes Purbach, Donnerskirchen, St. Margarethen, Rust, Schützen, Eisenstadt et Großhöflein produisent des vins blancs minéraux, notamment les cépages Pinot Blanc, Chardonnay et Welschriesling. Du côté des vins rouges, c’est le Blaufränkisch qui arrive en tête. Sur la rive sud-ouest, la ville de Rust occupe une position privilégiée. C’est ici qu’est produit un vin blanc doux appelé « Ruster Ausbruch » (littéralement « évasion de Rust »). La petite ville baroque héberge également la Weinakademie Österreich, une école qui propose des séminaires et dégustations sur le thème de l’œnologie. Sur la route du vin du Neusiedler See-Hügelland, on peut facilement allier culture viticole et musique dans une ambiance agréable. Les journées Haydntage à Eisenstadt, le festival d’opérettes de Mörbisch et les opéras en plein air joués à la carrière de St. Margarethen en sont de fabuleux exemples.
 
Régions viticoles Mittelburgenland et Südburgenland
Dans la région viticole Mittelburgenland, entre le massif de Sopron, la Bucklige Welt et le massif de Kőszeg, la vedette est le Blaufränkisch, un vin rouge terreux particulièrement puissant en bouche. La région autour des bourgades de Neckenmarkt, Horitschon et Deutschkreutz porte ainsi le nom de Blaufränkischland, le « pays du Blaufränkisch ». Pour découvrir ce vin rouge, le mieux est de faire une halte à Horitschon et d’emprunter le chemin du vin rouge qui parcourt des vignes centenaires sur plus d’un kilomètre. Un autre chemin guide les curieux jusqu’à diverses caves à vin que les viticulteurs font volontiers visiter pour parler de leur travail et proposer des dégustations. Depuis quelques années, certains établissements vinicoles du coin ont fait le choix d’une architecture insolite. Les viticulteurs du Mittelburgenland ont déjà gagné de nombreux prix nationaux et internationaux grâce à leurs vins. Mais les viticulteurs ne sont pas les seuls à envahir le territoire du Mittelburgenland. Cette région compte également de nombreux châteaux. Depuis la forteresse qui surplombe Forchtenstein jusqu’au château de la Renaissance de Lackenbach, les ouvrages fortifiés font partie intégrante du paysage.

Le paysage vallonné du Südburgenland est marqué par des petites exploitations viticoles et une multitude de Buschenschenken, des tavernes traditionnelles. En longeant la route du vin de la vallée de la Pinka aux abords de Rechnitz, on déguste du Welschriesling, un vin élégant et mordant, ainsi que des vins blancs issus de cépages bourguignons. Le sol argileux et ferrugineux autour d’Eisenberg et de Deutsch-Schützen se prête parfaitement à la production de vins rouges du cépage Blaufränkisch. Une curiosité du coin est l’Uhudler, un vin pressuré à partir des grappes de raisin des vignes américaines, une variété peu courante en Europe. Ce breuvage à la robe rouge clair évoque la fraise ou la groseille.
www.weinburgenland.at