Navigation Contenu Activités en Autriche

L’architecture de Basse-Autriche

En Basse-Autriche, les exemples d’architecture remarquable ou de mélange réussi des genres ne se limitent pas à quelques points sur la carte : on en trouve partout, de la Wachau à la vallée du Kamptal en passant par Sankt Pölten.

St. Pölten en Basse-Autriche : quartier du governement © Österreich Werbung/Popp Hackner
St. Pölten en Basse-Autriche : quartier du governement © Österreich Werbung/Popp Hackner
Musée du land Basse-Autriche © Hertha Hurnhaus
Musée du land Basse-Autriche © Hertha Hurnhaus
Abbaye de Klosterneuburg © Stift Klosterneuburg
Abbaye de Klosterneuburg © Stift Klosterneuburg
Kunsthalle Krems, Basse-Autriche © Donau Niederösterreich
Kunsthalle Krems, Basse-Autriche © Donau Niederösterreich
Abbaye de Melk en Basse-Autriche © Stift Melk
Abbaye de Melk en Basse-Autriche © Stift Melk
Loisium - Centre de vinothérapie / Langenlois, Basse-Autriche © Loisium / Robert Herbst
Loisium - Centre de vinothérapie / Langenlois, Basse-Autriche © Loisium / Robert Herbst
Wolkenturm à Grafenegg, Basse-Autriche © Philipp Horak
Wolkenturm à Grafenegg, Basse-Autriche © Philipp Horak

Surprenants vestiges du passé 

Lorsque le soleil levant illumine l’abbaye bénédictine de Melk, ce somptueux colosse semble s’éveiller à la vie. L’abbaye est le plus grand édifice de style baroque de toute l’Autriche. C’est devenu l’emblème de la Wachau, paysage culturel d’une richesse exceptionnelle que l’UNESCO a inscrit en l’an 2000 sur la liste du Patrimoine mondial de l’humanité.

Ce paysage est marqué par des vignobles abrupts et en terrasses. Les plus pentus interdisent toute mécanisation et le travail de la vigne ne s’y fait qu’à la main. Au printemps, les célèbres abricotiers des rives du Danube se couvrent de fleurs, embaumant l’air d’un délicieux parfum.

Mais la vallée de la Wachau intéressera surtout les amoureux d’histoire et d’architecture, qui pourront admirer les ruines des forteresses d’Aggstein et de Dürnstein ou encore l’église de Spitz, de style gothique tardif. Quant à l’abbaye de Dürnstein, on la reconnaît de loin à son clocher peint en blanc et bleu.
 

Art hors norme dans un cadre historique

Le contraste est saisissant quand on arrive à Krems, où l’art et l’architecture se présentent sous leur jour le plus audacieux. Premier contact à la gare fluviale de Krems-Stein, sur le Danube. La ville fait figure de « porte d’entrée » de la Wachau, ce qui explique sans doute que l’embarcadère ait pris la forme d’une immense arche métallique. Non loin de là, la Kunsthalle réconcilie modernité et tradition : installée dans une ancienne fabrique à tabac du XIXe siècle, elle abrite aujourd’hui des œuvres d’art contemporain. La modernité se retrouve au musée de la Caricature, qui lui fait face. Ce côtoiement de projets contemporains et de bâtiments historiques fait tout le charme des lieux. La Porte de pierre marque l’accès à la vieille ville et à son patrimoine architectural, avec l’église des Dominicains et la Gozzoburg : ce palais du XIIIe siècle est l’un des fleurons de l’architecture médiévale urbaine en Autriche.

Non loin de là se trouve Sankt Pölten, capitale du land. Cette ville plutôt jeune doit son identité au nouvel ensemble des instances régionales ainsi qu’au quartier culturel avoisinant. Le Landesmuseum brille par une architecture audacieuse : son avant-toit ondulé en forme de S, surplombant l’entrée principale, vous tape immédiatement dans l’œil. Le Festspielhaus, quant à lui, est un extravagant monument en verre, comme une antithèse à l’architecture rigoureuse de la cathédrale de Sankt Pölten, emblème de la ville.
 

Le vin, invitation au voyage culturel

Après la ville, la campagne : le terroir de Basse-Autriche est marqué par la vigne et voit se côtoyer paysages idylliques et architecture contemporaine dans un contraste saisissant. C’est le cas du Loisium, à Langenlois : ce musée dédié à la vigne et au vin a été dessiné par l’architecte américain Steven Holl. Un bâtiment curieux et plein d’audace, mais qui s’intègre parfaitement au cadre naturel de ce vignoble plusieurs fois centenaire. L’occasion aussi de constater que le vin, bien plus qu’une simple boisson, est une véritable tranche de culture, authentique et passionnante, à savourer de préférence au contact de la nature. À quelques kilomètres de là se trouve la petite ville de Grafenegg, qui s’est imposée comme l’un des hauts lieux des festivals en plein air. Ses visiteurs se pressent autour de son imposante scène, la « Wolkenturm » : cette sculpture géante toute en angles et en miroirs est un point de repère unique dans le paysage de la région.

Mais l’heure tourne et peut-être faudra-t-il remettre au lendemain matin la visite des châteaux de Marchfeld ou de l’abbaye de Klosterneuburg. Qu’à cela ne tienne : le lever de soleil sur le jardin de cette abbaye est un pur moment de grâce qui vous attend à l’autre bout du land de Basse-Autriche. Mais que de beauté en si peu de kilomètres, entre Melk et Klosterneuburg !