Navigation Contenu Activités en Autriche

L’architecture en Carinthie

La Carinthie est le land d’Autriche le plus riche en eau et tout circuit architectural vous conduira au bord de l’élément bleu : beaucoup des plus beaux monuments de la région sont situés sur la rive de l’un de ses nombreux et pittoresques lacs.

Gmünd en Basse-Autriche © Gmünd
Gmünd en Basse-Autriche © Gmünd
Schlosshotel à Velden près du lac Wörthersee © Falkensteiner
Schlosshotel à Velden près du lac Wörthersee © Falkensteiner
Friesach en Carinthie © Österreich Werbung/Diejun
Friesach en Carinthie © Österreich Werbung/Diejun
Château Porcia à Spittal
Château Porcia à Spittal

De somptueuses villas à perte de vue

Ce n’est peut-être pas le plus tranquille, ni le plus romantique, mais qu’importe : le Wörthersee reste la star incontestée des lacs de Carinthie. Ses rives attirent le gotha autrichien et cela ne date pas d’hier : au début du XXe siècle, la bonne société de l’Empire austro-hongrois s’y faisait déjà construire de superbes villas les pieds dans l’eau. L’ensemble architectural le mieux préservé de cette époque se trouve sur la rive nord du lac, à Pörtschach, où l’on pourra notamment admirer la villa Wörth. Avec ses loggias, terrasses, pignons et tours d’angle, cette villa de style néo-Renaissance vous a des airs de petit château.

Toutes ces villas remplissaient une fonction essentiellement représentative, comme on le voit très bien dans la villa Miralago, dont la façade donnant sur le lac, flanquée de deux oriels, est la plus richement ornementée. Le petit pavillon octogonal servant d’embarcadère est un remarquable exemple d’architecture en bois, qui séduira les visiteurs par son allure romantique. Le pavillon de la villa Schnür est lui aussi très intéressant, tant pour sa structure à deux niveaux que pour son emplacement pittoresque : posé sur l’eau grâce à des pilotis, il n’est relié à la terre ferme que par une petite passerelle en bois.

Rien ne vaut une croisière sur le Wörthersee pour s’imprégner du charme de toutes ces villas : le paysage défile alors lentement sous vos yeux tandis que savourez la vue. Si vous le pouvez, prenez aussi le temps de faire escale à Klagenfurt pour vous promener entre les principaux monuments de la ville, à commencer par son théâtre municipal, de style Art nouveau.

Les amoureux d’histoire séjourneront dans les vénérables châteaux-hôtels des bords du lac. Le Leonstain, à Pörtschach, fut construit en 1492, ce qui fait de lui l’un des doyens de la région. Le Velden, quant à lui, est bien connu des téléspectateurs autrichiens : construit en 1603, cet imposant château a servi de décor à une série télévisée très en vogue au début des années 1990, « Ein Schloss am Wörthersee ». Avec ses quatre tours d’angle coiffées de dômes et de lanternons, ce château Renaissance de trois étages a volé la vedette à plus d’un comédien !
 

L’un des bâtiments les plus insolites d’Autriche

Les rives du lac d’Ossiach attirent elles aussi les amateurs d’architecture, en plus des baigneurs. L’abbaye d’Ossiach, qui date du XIe siècle, a été restaurée, remaniée et agrandie en 2009. Elle accueille chaque année des événements culturels durant lesquels sa façade semi-transparente est mise en lumière de façon éblouissante.

Non loin de là, mais sur l’autre rive du lac, se trouve un véritable bijou d’architecture, si insolite par la forme qu’il a longtemps fait polémique au sein de la population locale : la Steinhaus de Günter Domenig, à Steindorf, est l’un des monuments les plus curieux de toute l’Autriche. Elle est aujourd’hui considérée comme l’un des principaux manifestes du courant déconstructiviste en architecture. Ses polyèdres d’acier, de verre et de béton semblent répondre aux formations rocheuses des environs, avec leurs arêtes et anfractuosités, mais aussi à l’architecture en ruine des régions rurales.
 

Quand les artistes redonnent vie à l’histoire

À une demi-heure de route de là se trouve le très pittoresque lac de Millstatt. Vous y admirez l’abbaye de Millstatt, dont les murs chargés d’histoire accueillent eux aussi de nombreuses manifestations culturelles, ainsi que le château de Porcia, à Spittal-an-der-Drau : ce palais à l’italienne du XVIe siècle compte parmi les fleurons de l’architecture Renaissance au nord des Alpes.

À une quinzaine de kilomètres se trouve la petite cité médiévale de Gmünd-in-Kärnten : ville de culture et d’histoire, elle accueille chaque été des artistes contemporains du monde entier, qui animent ses monuments historiques, places et ruelles en y exposant leurs œuvres. À Friesach, plus ancienne ville du land de Carinthie, c’est le Moyen Âge que l’on suit à la trace : plusieurs vestiges bien préservés, comme les fortifications avec leurs fossés en eau, servent de décor à diverses manifestations, notamment le festival d’art dramatique des Burghofspiele. Notez que Friesach est construite sur la Metnitz tandis que Gmünd se trouve au confluent de la Malta et de la Lieser. En Carinthie, l’eau semble avoir inspiré les architectes !