Navigation Contenu Activités en Autriche

Viticulture en Basse-Autriche

La viticulture a trouvé en Basse-Autriche un terrain propice. Les Romains furent les premiers à planter des vignes sur les plus belles parcelles de cette province septentrionale de leur Empire. Depuis, la vigne et le vin sont devenus des biens culturels à part entière, préservés et magnifiés par des cultivateurs passionnés.

Jardin viticole dans la Wachau © Österreich Werbung/Himsl

Carnuntum

Carnuntum est le plus vaste paysage archéologique d’Autriche : cette colonie romaine, fondée il y a 2.000 ans par celui qui allait devenir l’empereur Tibère, vit naître le premier grand domaine viticole d’Autriche. Le site est encore très loin d’avoir livré tous ses secrets aux archéologues, mais les vins, eux, nous fournissent des informations de toute première main sur le lœss calcaire du sol. La petite région centrée autour de Göttlesbrunn est réputée pour ses spectaculaires assemblages rouges. Chaque année, les vignerons du label Rubin Carnuntum se réunissent pour présenter leur production à l’occasion du festival Carnuntum Experience. Fête baroque au château de Hof, ancien relais de chasse des Habsbourg situé non loin du site de Donau-March-Auen, randonnées à travers les vignes ou encore dîner aux chandelles dans les domaines ou au restaurant… le programme est extrêmement varié. 


Le Kamptal, Waldviertel et Langenlois

Les blancs du Kamptal doivent leur maturité au généreux ensoleillement dont jouit cette vallée située au-dessus de Krems et débouchant sur le Danube. Le vent qui souffle depuis le Waldviertel leur confère une grande fraîcheur tandis que leur minéralité leur vient d’un mélange de limons, lœss et de roches primitives. Deux cépages sont ici chez eux : le Grüner Veltliner et le Riesling. Des domaines comme ceux de Jurtschitsch ou de Bründlmayer font la fierté de cette appellation. Mais si ces vignerons — et leurs 700 confrères de Langenlois — ont été les pionniers du regain d’intérêt pour le vin autrichien, on retrouve le même esprit d’avant-garde au Loisium : cet espace consacré au vin a pris la forme d’un cube en aluminium brossé, échoué tel un vaisseau spatial au milieu des vignes. C’est à la fois un centre d’information, une vinothèque et le point de départ d’un fascinant voyage souterrain dans les tréfonds de l’âme du vin. Les visiteurs ont accès à des caves voutées dont les plus anciennes ont 900 ans, où un parcours avec son, lumière et projections leur permet de percer un à un tous les mystères de cette boisson déjà évoquée dans l’Ancien Testament. Des installations illustrent le processus de maturation du vin tandis qu’une maison de vigneron de l’époque baroque et des chais modernes font le lien entre le passé et le présent. Au mois de mars a lieu le festival Loisiarte, consacré à la musique, la littérature et la gastronomie.

 
La Wachau

Un paysage escarpé, formé de minces terrasses aux murets de pierre descendant jusqu’au Danube : c’est ainsi que se présente la Wachau, vallée reliant Melk à Krems, avec ses abbayes, églises et petites villes pittoresques. On y retrouve le Riesling et le Grüner Veltliner, mais les caractéristiques du sol et l’alternance des températures diurnes et nocturnes sont ici exploitées depuis des siècles de façon très originale : la présence de rochers et de murets de pierre emmagasinant la chaleur donne en effet naissance à de minuscules zones microclimatiques, qui se reflètent dans les grappes chargées de minéraux et gorgées de saveurs. Des vignerons maintes fois récompensés, comme Jamek, Hirtzberger ou le Domäne Wachau, veillent à préserver cette réputation et ouvrent leurs portes aux visiteurs. En plus de quelques tables de tout premier plan — au Landhaus Bacher et au Donauwirt officient deux femmes chefs entrées au Michelin — il est possible de manger dans l’un des petits Heurigen, ces auberges traditionnelles et éminemment conviviales. Il arrive aussi que les petits vignerons installent un Buschenshank (stand de vente directe) au fond de leur garage ou même au milieu de leurs vignes, avec vue plongeante sur le Danube !

 
Le Weinviertel

Passé l’imposante plaine de Wagram, qui part de Krems et s’étend sur la rive gauche du Danube jusqu’au Bisamberg, près de Vienne, la route monte vers le Weinviertel, de loin le plus grand domaine viticole d’Autriche. Les vignobles y sont nichés entre les collines au sol lourd et sablonneux de Retz, Poysdorf et Bad Pirawarth, pour ne citer que quelques villages. On y accède par les Kellergassen, petits chemins sur lesquels il fait bon se promener à l’automne, quand l’air s’emplit d’un délicieux parfum de raisin fraîchement pressé. Ce peut être l’avant-goût d’une dégustation chez de nombreux vignerons, qui vous recevront dans leur chai ou leur cour. En créant il y a tout juste 10 ans le label DAC (Districtus Austriae Controllatus), les viticulteurs les plus ambitieux de la région ont non seulement prouvé qu’ils n’avaient pas perdu leur latin, mais surtout élevé leur origine au rang de marque. Ils ont ainsi contribué à redorer le blason de petits domaines situés en dehors du Weinviertel, comme les vallées du Krems ou de la Traisen, près de Sankt Pölten. Les vignerons sont de plus en plus nombreux à adhérer au concept de vins revendiquant leur terroir et un bouquet bien affirmé. Le cépage dominant est une fois de plus le Grüner Veltliner, qui donne généralement des vins fruités, frais et peu alcoolisés. Réputé pour ses notes épicées et légèrement poivrées, le « grü-Ve », comme on l’appelle ici, est devenu le cépage emblématique de la viticulture autrichienne. Il est certain que les vignerons autrichiens sont passés maîtres dans l’art d’en déployer toute la palette des saveurs.

 
La Wienerwald

Dans le bassin de Vienne, sur le versant sud-est du Wienerwald, se trouve la Thermenregion. Elle doit son nom aux nombreuses sources chaudes aux vertus curatives qui y jaillissent ainsi qu’aux établissements de bains hérités de la période monarchique. Les vignes profitent quant à elles de l’influence du climat pannonien, avec ses étés chauds et ses automnes secs et à l’extrême variété des sols et des situations. Cette diversité sur un espace très réduit ne laisse pas de fasciner les amateurs de vins : on remarquera surtout certains cépages endémiques comme le Zierfandler, appelé aussi Spätrot, ou le Rotgipfler. Tous deux sont vinifiés en blanc et produisent un assemblage entré dans la légende. Les cépages bourguignons s’y plaisent aussi très bien : Pinot Blanc et Pinot Noir (appelé aussi Blauburgunder en Autriche) sont ici vendangés à la main, pour le plus grand plaisir des vrais connaisseurs. La proximité de la capitale fait que la région affiche une culture du Heuriger qui marie des traditions rurales et une élégance toute citadine. À Perchtoldsdorf, petite ville jouxtant Vienne, les maisons des vignerons s’alignent contre les remparts du Moyen Âge. Tout au long de l’année, les viticulteurs ouvrent les portes de leurs fermes pour une courte période : on sort alors les tables et les longs bancs en bois dans les jardins et les pièces de réception pour en faire des Heurigen improvisés. On n’y sert que le vin produit sur place. Le mot Heuriger désigne d’ailleurs le vin de l’année, un petit blanc qui fait toute la fierté de son producteur. Celui-ci vous proposera aussi une sélection de vins représentatifs de la région. L’essentiel de la production est bu sur place et seul un petit nombre de bouteilles sera proposé à la vente. Et comme le bon vin ne manque jamais d’ouvrir l’appétit, tout Heuriger a désormais son buffet : vous y dégusterez de succulentes spécialités locales et constaterez que les femmes de vigneron ont souvent de quoi faire de l’ombre aux plus grands restaurants gastronomiques ! L’année culmine avec le Hiata-Einzug, fête d’action de grâce des vignerons de Perchtoldsdorf. Autrefois consacrée aux gardiens des vignobles (Hüter, ou Hiata en dialecte local), elle est fêtée aujourd’hui après les vendanges. Un jeune homme, fils de vigneron, porte au bout d’une perche la « Pritsche », sorte de couronne de quelque deux mètres de haut et pesant 70 kilos : il devra l’emmener jusqu’à l’église, tout en la faisant tourner sur elle-même, comme pour la faire danser. Après l’office, la place du marché voit affluer un public très nombreux, venu goûter le jeune vin et entonner les chants du folklore local.  

LIENS :  

DOMAINES VITICOLES
Domaines Rubin Carnuntum
Toute l’information sur les domaines viticoles Rubin Carnuntum
www.carnuntum.com

Loisium
Le Loisium, à Langenlois, est un espace de découverte dans lequel les visiteurs pourront explorer des chais, s’initier à la vinification et déguster différents vins.
www.loisium.at

Domäne Wachau
Visites de cave, dégustations et croisière sur le Danube.
www.domaene-wachau.at

FESTIVALS
Festival Loisiarte
Ce festival annuel attire tous les amateurs de littérature, de musique et de gastronomie.
www.loisiarte.at

Wachau Gourmet Festival
Un festival qui célèbre la joie de vivre côté cuisine.
www.wachau-gourmet-festival.at

RESTAURANTS ET VINOTHEQUES
Winzer Krems Sandgrube 13
Winzer Krems Sandgrube 13 est l’une des meilleures adresses des amateurs de vin en Autriche. De la vigne à la cave, l’exposition-parcours « wein.sinn » vous fera découvrir tous les secrets de la dive bouteille. www.sandgrube13.at

Gastwirtschaft Floh
Prenez les produits les plus frais de la région, associez-leur les meilleurs vins et servez le tout dans une ambiance délicieusement rustique. Telle est la recette secrète qui a permis à Josef Floh, chef-propriétaire à Langenlebarn an der Donau, d’entrer dans la cour des grands de la restauration autrichienne. www.derfloh.at 

Landhaus Bacher
La cuisine de Lisl Wagner-Bacher a eu droit à tous les honneurs : 2 étoiles au Michelin, 5 étoiles/98 points pour le magazine « A la Carte », 3 toques/18 points au Gault Millau. Son secret : marier les plus beaux produits avec une touche de terroir et de Méditerranée pour un résultat aussi unique que la Wachau elle-même. www.landhaus-bacher.at

Loibnerhof
Le Loibnerhof est une valeur sûre de la gastronomie de la Wachau : depuis plusieurs dizaines d’années, une étape incontournable pour qui veut déguster le meilleur de la cuisine du terroir. www.loibnerhof.at

Weinhaus Nigl
Ce domaine avec hôtel et restaurant, situé dans les vignes, a quelque chose de féérique et cela ne tient pas uniquement à ses murs témoins de plusieurs siècles d’histoire. www.weingutnigl.at