Please choose Language or Country
or

Région

Les traditions de l’Avent en Autriche

Durant l’Avent, l’effervescence est à son comble, sans pour autant enlever au charme de Noël.
C’est aussi le moment des traditions, bien ancrées dans l’histoire du pays, qui sont suivies scrupuleusement chaque année pour le plus grand plaisir des autrichiens et des touristes. Défilés, marchés ou illuminations : la magie de Noël opère !

La tradition de Saint Nicolas et des Krampus

L’événement le plus important est l’arrivée de Saint-Nicolas, venu distribuer des gourmandises et des cadeaux aux enfants sages. Le grand homme, aussi appelé Nikolo, vêtu de sa longue cape rouge et de sa mitre, déambule dans les rues le soir du 5 décembre ainsi que le 6 pour demander aux enfants s’ils ont été sages.

En Autriche, Saint-Nicolas n’est généralement pas accompagné par le Père Fouettard, mais par des Krampus, des créatures mi-homme mi-démon. Très populaires dans les Alpes tyroliennes ainsi qu'au Pays de Salzbourg, ces monstres font peur à la population, notamment aux enfants. Selon les croyances populaires, ils chassent l’hiver et ses démons qui hantent les montagnes lors des longues nuits d’hiver froides grâce à leur accoutrement et le cliquetis de leurs chaînes. Dotés de grandes griffes et de longues cornes, ces bêtes aux longs poils errent dans de nombreux villages la nuit du 5 au 6 décembre et peuvent être croisés au détour d’une rue. De quoi donner la chair de poule…

Les défilés de Krampus les plus connus sont ceux de Schladming (Styrie), où 800 monstres effrayants traversent la ville (le 27 novembre cette année) et de St-Johann im Pongau (Pays de Salzbourg) le 6 décembre. Traditionnellement, les Krampus et Saint-Nicolas passent dans les rues des centre-villes, où l’on retrouve aussi les marchés de Noël organisés un peu partout à travers le pays.

Fais moi peur : tout savoir sur le Krampus et autres Perchten

Les féeriques marchés de Noël

C’est ici que l’on retombe en enfance, au milieu des allées qui sentent bon les épices et le vin chaud. Installés sur les places centrales des villes et villages, qui ont paré leurs plus beaux atours pour l’occasion, les marchés de Noël sont très animés. On vient aussi bien pour faire ses achats de fête, boire un remontant ou écouter des cantiques.

Sur les stands, les décorations de Noël se comptent par milliers. Petits et grands sont émerveillés par les boules en verre à suspendre qui scintillent et les objets en bois traditionnels qui ressemblent à des jouets. Les gourmands sont aussi comblés : sucreries, gâteaux, pains d’épice mettent l’eau à la bouche. A goûter, les fameux Vanillekipferl, ces petits gâteaux en forme de croissant de lune à la vanille. Un délice !

Quant aux vins, cidres chauds et punchs, ils réchauffent le corps pour affronter le froid de l’hiver. Au milieu des stands, les calendriers de l’Avent géants et les crèches vivantes n’échappent pas à la tradition. A Steyr, en Haute-Autriche, ce sont d’immenses crèches qui sont exposées, dont une de 778 personnages mis en scène sur 58m², l’une des plus grandes au monde. On trouve également une grande crèche mécanique donnant vie à 300 petits personnages qui bougent dans le paysage biblique reconstruit.

Même si de nombreuses communes organisent des marchés de Noël, les plus jolis et typiques sont ceux des grandes villes : Vienne, Graz, Linz, Innsbruck ou encore Salzbourg, avec ses chants de Noël réputés. D’ailleurs, c’est en Autriche qu’a été composée la très célèbre « Douce Nuit, Sainte Nuit », le 24 décembre 1818, à Oberndorf, près de Salzbourg.

L’arbre de Noël

Enfin, le 24 décembre, c’est aussi le jour de la décoration du sapin pour les Autrichiens. Les grands-parents s’occupent des enfants, tandis que les parents habillent l’arbre de Noël de jolies couleurs. Il ne reste plus qu’à attendre la venue du Christkind, une créature angelique (« petit Enfant Jésus ») qui distribuera les cadeaux tant attendus…

Plus d’infos sur les festivités à Noël en Autriche ici.

Impressions

Découvrez l’Avent autrichien

Recette des croissants de lune à la vanille

Ingrédients :

  • 280 g de farine
  • 210 g de beurre
  • 100 g d’amandes mondées râpées
  • 70 g de sucre
  • 100 g de sucre vanillé

Préparer une pâte avec la farine, le sucre, le beurre et les amandes. Travailler rapidement du bout des doigts. Couper la pâte en petits morceaux et former des demi-lunes. Cuire sur la plaque du four beurrée à feu très doux. Ne pas laisser colorer. Décoller les croissants de la plaque encore chaude et les couvrir de sucre glace. Les laisser refroidir sur une feuille de cuisson. Bonne dégustation !

Source : Recettes et souvenirs de Vienne d'Elsie Altmann-Loos. Editions Hazan.

Faire du patin à glace devant l’Hôtel de Ville, Vienne

Tous les ans, de janvier à mars, la place de l’Hôtel de Ville se transforme en paradis des patineurs.
En savoir plus

Conseil personnalisé

Nos experts du Service Info Vacances se font un plaisir de vous renseigner de 9 h 00 à 13 h 00, du lundi au vendredi.

Tél.: 0800 941 921

n° d’appel gratuit depuis un téléphone fixe depuis la France, la Belgique et la Suisse

Copyright des images

La promotion de l’Autriche en tant que destination touristique constitue le principal objectif des deux domaines www.austria.info et www.austriatourism.com.