Navigation Contenu Activités en Autriche
close
Please choose your country:
Or choose your language:

Ski de fond

Avec 16.000 km de pistes de fond, l’Autriche fournit un grand terrain de jeu à tous les fondeurs. Des sentiers balisés dans les vallées enneigées aux parcours en haute altitude, chacun trouvera de quoi chausser ski à son pied. Face à tant de choix, il n’est pas toujours évident de s’y retrouver et de choisir l’endroit qui convient à ses attentes.

 © Tirol Werbung

Ski de fond en altitude

Le puissant massif du Dachstein, dans la région du Salzkammergut, héberge quelques uns des plus beaux parcours. Le plus connu est peut-être celui du plateau de Ramsau, qui offre dans un cadre magnifique 220 km de pistes en altitude. La station accueille chaque année des événements en ski nordique d’envergure internationale, signe de qualité de ses pistes de fond. La plus haute, et surement l’une des plus impressionnantes, se situe à 1.700 m d’altitude et évolue en haut de l’imposant Dachstein Gletscher, offrant une vue panoramique extraordinaire sur les environs.

Non loin de là, la station de Filzmoos, culminant à 1.000 m d’altitude. Elle propose des parcours de ski de fond avec différentes difficultés ainsi qu’une piste de 2 km éclairée la nuit. Mais celle qui présente le meilleur panorama et les plus belles conditions d’enneigement, mène au refuge de Radstadt. Longue de 14 kilomètres, elle est facile d’accès grâce au téléphérique Papageno, et permet d’admirer des vues splendides sur les environs.

Pour le ski de fond en altitude, où est garanti un enneigement optimal, on peut également découvrir de beaux parcours à Semmering, belle station ensoleillée de Basse-Autriche, à seulement une heure de Vienne en voiture. Elle compte 90 km de pistes et propose de très beaux panoramas sur les massifs alentour par ex. "la Wechsel-Semmering-Panoramaloipe" (plus de 1.000 m d’altitude) ou la Johannesloipe.

A connaître également, Sportgastein, une station du domaine de la vallée de Gastein, l’un des plus beaux d’Autriche, et qui dispose d’un enneigement de qualité jusqu’au printemps. A 20 km d’Innsbruck, la station de Seefeld offre aux fondeurs 279 km de pistes bien préparées de diverses difficultés, dont une de 3 km éclairée la nuit. Située dans la région olympique, elle accueille de nombreux événements sportifs en biathlon et ski nordique. Le parc national des Hohe Tauern et le Tyrol oriental présentent aussi de belles possibilités de ski de fond, dans un cadre enchanteur.
 

Dans le Tyrol, les pistes de ski de fond d’altitude et sur glacier, à plus de 1 600 mètres, offrent des conditions d’enneigement excellentes jusqu’au printemps. Il suffit par exemple d’une demi-heure de voiture depuis Innsbruck pour trouver une quinzaine de kilomètres de pistes parfaitement préparées dans les fabuleux paysages de montagne des environs de Kühtai. L’altitude est gage d’enneigement et d’ensoleillement, comme on peut aussi s’en convaincre dans l’Ötztal, le Pitztal et le Paznaun. Plus d'info : www.tyrol.com

La piste de ski de fond la plus élevée du Vorarlberg se trouve sur le lac de retenue de la Silvretta-Bielerhöhe (Montafon), situé à 2 000 mètres et pris par les glaces en hiver. À ses six kilomètres s’en ajoutent 16 autres au choix sur la Bielerhöhe. Le circuit sans difficulté qui conduit à Lech Zürs am Arlberg est une véritable partie de plaisir pour tous les fondeurs : skiant sur une piste parfaitement damée, ils franchiront un plateau d’altitude, puis le col du Flexen (1 773 m), avant de revenir à leur point de départ. Orienté plein sud, l’itinéraire leur permet aussi de faire le plein de soleil.

La région de la Turracher Höhe (Carinthie) se distingue par son altitude élevée (entre 1 763 et 2 205 m), son enneigement record (garanti de fin novembre à début mai), ses dimensions raisonnables et la grande variété de ses activités. La piste d’altitude du Stübele (2,5 km) se trouve au niveau de la station intermédiaire du glacier du Mölltal, à 2 200 mètres.

Le circuit de randonnée panoramique de 15 kilomètres situé sur le plateau de Tschengla, à Bürserberg (Vorarlberg), se trouve à 1 250 mètres d’altitude. Il offre une vue imprenable sur cinq vallées. En hiver, Sulzberg se transforme en un « Nordic Sport Park » avec 20 kilomètres de pistes de fond, des chemins de randonnée, un téléski et une piste de luge pour enfants ainsi qu’une petite buvette. Les amateurs ont même accès à la piste de biathlon (sur rendez-vous) et un parcours de quatre kilomètres est éclairé de 17 heures à 20 heures 30 en semaine.

Le parc de ski de fond pour enfants de Ramsau (Styrie) comporte une vaste colline d’entraînement avec portes, tremplins et obstacles. Un terrain adjacent permet de pratiquer les jeux de ballon, sports d’équipe et autres courses.

Ski de fond sans frontières

Dans le Haut-Gailtal (Carinthie), le ski de fond vous fait voir du pays. Ou plutôt « deux pays », sachant que les pistes sont à cheval sur la frontière entre l’Autriche et l’Italie. Les centres d’entraînement de St. Jakob im Rosental et Pirkdorfersee possèdent des pistes éclairées de nuit ainsi que des canons à neige. L’Oberdrautal et ses environs proposent un vaste domaine pour les fondeurs, avec 130 kilomètres de pistes dans la vallée et le parcours dit « des Quatre-Pays » : long de 200 kilomètres, il traverse la Carinthie, le Tyrol oriental, le Tyrol-Adige et la Vénétie pour un plaisir sans limite.

Ski de fond en famille

Ceux qui préfèrent les sorties romantiques et familiales se tourneront vers des pistes faciles situées en direction des vallées. Le Bregenzerwald seduira les fondeurs par son cadre idyllique et ses 300 km de pistes qui traversent aussi bien des forêts que des prairies enneigées. Les enfants se plairont, quant à eux, sur la piste qui leur est dédiée dans le Böhmerwald, en Haute-Autriche. La station propose également plus de 171 kilomètres de pistes, dont 93 dans les vallées dans un décor de rêve.

On peut également pratiquer le ski de fond sur plusieurs pays, comme avec le charmant parcours de Nassfeld, en Carinthie, autour du lac Lago Pramollo qui chevauche le territoire italien. Celui de la vallée de Tannheim conduira les sportifs jusqu’en Allemagne, dans les romantiques Alpes d’Allgäu.