Navigation Contenu Activités en Autriche

Les labels écologiques

En Autriche aussi, les labels ont le vent en poupe ! On trouve le sigle FSC sur des lambris issus d’une gestion durable de la forêt, le logo Oeko-tex sur les oreillers exempts de substances nocives pour la santé... Pour vous aider à vous repérer, voici quatre références en matière d’écotourisme et de qualité bio.

Champs de tournesol © Österreich Werbung / G. Popp

Bio Austria

Avec 14.000 membres, Bio Austria (www.bio-austria.at) est la plus importante organisation de cultivateurs bio de toute l’Europe : qu’il s’agisse du vin sans histamines de Rainer Allacher (Burgenland) ou du vinaigre pomme & miel de Tino Pölzer (Styrie), leurs produits obéissent tous à des règles très strictes. On peut également faire confiance aux produits bio européens Eu-Bio qui arborent, en plus de l’eurofeuille sur fond vert, l’abréviation AT : ils sont 100 % autrichiens. Le code qui suit permet d’en retracer la provenance : 5 = le pays de Salzbourg ; 7 = le Tyrol, 9 = Vienne…

Biohotel

Le label Biohotel vient récompenser les efforts des hôteliers qui répondent à des normes précises en matière de développement durable et proposent une cuisine à base de produits frais, de saison et du terroir, provenant d’une agriculture biologique contrôlée. Il garantit donc aux hôtes des petits plats maison, sans engrais ni pesticides, sans OGM ni… micro-ondes ! Le chef de l’hôtel Saladina, par exemple, se fournit auprès de cultivateurs bio des environs (Langenegg et Walsertal). Le pain lui est livré par le boulanger de St. Anton (Walters Brotlädili). Le premier hôtel à avoir été certifié biohotel est le Schweitzer de Mieming (Tyrol). Aujourd’hui, on en compte une quinzaine en Autriche, dont 6 au Tyrol et 4 en Carinthie, toutes catégories confondues : hôtels-spa, chambres d’hôte à la ferme... www.biohotels.info

Ecolabel

L’Ecolabel – le seul et unique label écologique qui soit utilisé dans tous les pays membres de l'Union Européenne – est délivré, en Autriche, par le ministère de l’Agriculture, de l’Environnement, des Eaux & Forêts. Il garantit que les produits sont performants et rigoureusement… verts. D’un bout à l’autre du pays, de nombreux articles et établissements sont estampillés Ecolabel. C’est le cas du Waldklause, un hôtel de l’Ötztal, où chaque chambre dispose de sa propre fontaine d’eau de source (www.waldklause.at). Liste complète sur le site www.eco-label.com

Umweltzeichen

Depuis 1990, l’État attribue le certificat « Umweltzeichen » à des entreprises – hôtels, campings, restaurants… – qui se distinguent par leurs pratiques éco-responsables : utilisation de matériaux naturels, maîtrise de la consommation d’eau, réduction du volume des déchets etc. La première à l’avoir reçu – c’était en 1996 – est un hôtel de Carinthie, le Biolandhaus Arche (www.bio.arche.hotel.at). Aujourd’hui, près de 200 établissements comme les hôtels viennois Altstadt (www.altstadt.at) ou Stadthalle (www.hotelstadthalle.at) portent le logo « Umweltzeichen ». Il a été dessiné par Hundertwasser et symbolise les quatre éléments de l’écologie : l’eau, la terre, l’air et la nature. Liste actualisée sur www.umweltzeichen.at.


Par Jean-Philippe Follet, auteur