Navigation Contenu Activités en Autriche

Circuit culinaire

l'Autriche est inexorablement associée aux plats sucrés. Pourtant, bien avant le dessert, le pays propose une gamme de spécialités si large que l'on peut passer toutes ses vacances à les déguster.

Détente dans les vignes autrichiennes © Österreich Werbung / Peter Burgstaller
Saveurs autrichiennes
Sachertorte, Apfelstrudel, Mozartkugel : pour de nombreux gourmets, d'un point...plus de détails
Omble chevalier façon meunière de la région des lacs de Salzbourg © Österreich Werbung; Foto: Wolfgang Schardt
Omble chevalier façon meunière du Pays de Salzbourg
L'eau cristalline des idylliques lacs de Salzbourg est aussi pure que de l’eau...plus de détails
Kaiserschmarren © Österreich Werbung, Wolfgang Schardt
Bad Ischler Kaiserschmarrn
La beauté de la célèbre Sisi est légendaire. Mais on sait beaucoup moins que...plus de détails
Tarte de Linz © Oesterreich Werbung/Wolfgang Schardt
Linzer Torte de l'Haute-Autriche
La plupart des gourmands qui savourent une part de « Linzer Torte » ne le...plus de détails
Knödels aux abricots de la Wachau © Österreich Werbung, Wolfgang Schardt
Wachauer Marillenknödel
Bien moelleuses à l'extérieur, tendrement fruitées à l'intérieur, ces...plus de détails
Strudel aux pommes © Österreich Werbung, Wolfgang Schardt
Apfelstrudel viennois
Que serait une visite dans un café viennois sans une part d’« Apfelstrudel...plus de détails
Escalope viennoise © Österreich Werbung, Wolfgang Schardt
L’escalope viennoise
L’escalope viennoise, ou « Wiener Schnitzel », a déjà fait l'objet de...plus de détails
Rôti de bœuf Esterházy © Österreich Werbung, Wolfgang Schardt
Le Rôti à la Esterházy du Burgenland
Comme c’est le cas d’un grand nombre de spécialités autrichiennes, le...plus de détails
Salade de poulet pané styrien © Österreich Werbung; Foto: Wolfgang Schardt
Poulet pané styrien
Le poulet pané styrien doit surtout sa célébrité au « Sulmtaler Geflügel...plus de détails
Ravioles au fromage de Carinthie © Österreich Werbung, Wolfgang Schardt
Kärntner Kasnudel
C’est difficile à croire, mais pourtant vrai : les « Kärntner Nudeln »,...plus de détails
Knödels tyroliens © Österreich Werbung, Wolfgang Schardt
Knödel du Tyrol
Ceux qui pensent que les « Knödel » tyroliens sont faciles à cuisiner se...plus de détails
Filet de truite aux champignons de la forêt © Österreich Werbung; Foto: Wolfgang Schardt
Filet de perche du lac de Constance et champignons des bois
Les Suisses l'appellent « Egli », les Allemands et les Autrichiens «...plus de détails
Masquer détails

Saveurs autrichiennes

Sachertorte, Apfelstrudel, Mozartkugel : pour de nombreux gourmets, d'un point de vue culinaire, l'Autriche est inexorablement associée aux plats sucrés.

Pour s’en convaincre, il vous suffit de penser aux Palatschinken, un genre de crêpes à la texture moelleuse, au savoureux goulasch de Hongrie, aux spécialités de Knödel, ces quenelles venues de l'ancienne Bohème, ou encore aux roulades de chou.

Les différentes influences culturelles, mais aussi les trésors naturels ont fait émerger des spécialités tout à fait uniques d'une région à l'autre. Ainsi, les abricots poussent particulièrement bien sous le climat tempéré de la Wachau, ce qui explique la place des juteux « Marillenknödel » parmi les douceurs les plus appréciées de cette région. Dans le Pays de Salzbourg, qui compte de nombreux lacs, on aime beaucoup servir des spécialités de poissons. La gastronomie autrichienne séduit également par sa diversité. Aujourd'hui, de nombreux plats traditionnels sont volontiers préparés d'une manière plus légère, plus moderne, et, à côté de la cuisine familiale typique telle qu'elle est servie dans les auberges ou domaines viticoles, une gastronomie étoilée raffinée ravit les palais dans une ambiance chic. Mais peu importe quel sera votre choix : vous êtes sûr de vous régaler, et dès l'entrée, vous ajouterez déjà l’établissement à votre carnet de bonnes adresses.

Masquer détails

Omble chevalier façon meunière du Pays de Salzbourg

L'eau cristalline des idylliques lacs de Salzbourg est aussi pure que de l’eau potable.

Il n’est donc pas étonnant d’y voir non seulement les baigneurs s'y ébattre volontiers, mais aussi quantité d'ombles chevaliers, de truites, de brochets, d'orvets et de carpes qui trouvent dans ces eaux des conditions de vie idéales. Cela explique pourquoi le Pays de Salzbourg propose autant de spécialités de poissons. L'une des plus savoureuses est l'omble chevalier façon meunière : passé dans la farine, farci de persil et doré au beurre, le poisson est si tendre qu'il fond littéralement dans la bouche. C’est ce qui le rend si populaire auprès de la foule internationale qui vient assister au festival de Salzbourg.

Envie d'essayer ? Ici la recette
 

Suggestion d'hôtels :
Hôtel Gersberg Alm à Salzbourg 
Auberge du Cheval Blanc 4**** (50km de Salzbourg)
 

Plus d'info :
Baignade au Pays de Salzbourg
Eté au Pays de Salzbourg
Salzbourg

Masquer détails

Bad Ischler Kaiserschmarrn

La beauté de la célèbre Sisi est légendaire. Mais on sait beaucoup moins que l’impératrice a souffert de problèmes de dents toute sa vie.

Sachant cela, le chef attitré de la famille impériale a imaginé quelque chose de spécial pour elle lors de l'un de ses séjours à Bad Ischl : un dessert moelleux, facile à mâcher, à base de lait, de farine et d'œufs, qu'il a amélioré avec des raisins secs, raison pour laquelle Sisi n'a malheureusement pas du tout aimé le « Schmarren ». L'empereur en revanche fut d'autant plus conquis qu'il supposa par erreur que le plat avait été nommé « Kaiserschmarren » en son honneur, « Kaiser » signifiant «empereur ». En réalité, le nom original était « Kaserschmarren », d'après le « Kaser » (vacher) qui préparait ces plats poêlés sur la cuisinière de sa ferme. Aujourd'hui encore le « Kaiserschmarren » est servi directement dans la poêle, autant dans les restaurants gastronomiques que lors des soirées conviviales dans les chalets.
 

Envie d'essayer ? Ici la recette
 

Suggestion d'hôtel :
Hôtel Erzherzog Johann 4* à Bad Aussee (30km de Bad Ischl)
Hôtel Gersberg Alm à Salzbourg (50km de Bad Ischl)
 

Plus d'info :
Sur les traces des Habsbourg
Les Habsbourg

Masquer détails

Linzer Torte de l'Haute-Autriche

La plupart des gourmands qui savourent une part de « Linzer Torte » ne le savent pas, mais il est avéré que ce délice est la plus ancienne recette de gâteau au monde.

Elle fut écrite pour la première fois par une comtesse à Vérone, sa recette originale se trouve aujourd'hui dans la bibliothèque de l’abbaye d’Admont et elle fut même célèbre et appréciée en Amérique au milieu du XIXe siècle. Mais alors pourquoi ce nom de « Linzer Torte » ? C'est très simple : parce que le pâtissier Johann Konrad Vogel qui vivait à Linz fut le premier à produire la pâte de base de la tarte, appelée « Linzer Masse », à grande échelle. Grâce à lui, cette délicieuse pâtisserie à pâte brisée aux amandes et aux épices est devenue une légende et l'emblème culinaire de la capitale de Haute-Autriche.
 

Envie d'essayer ? Ici la recette

 

Plus d'info :
Abbaye bénédictine d'Admont

Masquer détails

Wachauer Marillenknödel

Bien moelleuses à l'extérieur, tendrement fruitées à l'intérieur, ces quenelles d'abricot pourraient bien vous rendre dépendant.

Pendant la saison des abricots, ce délice figure sur toutes les cartes de la Wachau. Grâce à la douceur du climat régional et au sol fertile, les fruits poussent aussi bien que les cépages de vin blanc. La grande qualité des abricots de la Wachau est même officielle : avec l'appellation d'origine contrôlée « Wachauer Marille g. U », les producteurs d'abricots de la région se sont vu décerner un certificat, valable dans toute l'Europe, qui classe leurs précieux fruits parmi les meilleurs de leur catégorie. En ce qui concerne la préparation des « Marillenknödel », c’est une affaire de convictions : bien que certains cuisiniers préfèrent la pâte à base de pomme de terre, la pâte tendre au fromage blanc est la seule à entrer en ligne de compte pour les authentiques gourmets.

Envie d'essayer ? Ici la recette
 

Suggestion d'hôtel :
Gartenhotel & Weingut Pfeffel 4* à Dürnstein
 

Plus d'info :
Wachau
Basse-Autriche

Masquer détails

Apfelstrudel viennois

Que serait une visite dans un café viennois sans une part d’« Apfelstrudel » avec de la crème Chantilly fraîchement fouettée, accompagnant un mokka (expresso) ou un café au lait ?

Cette douce merveille à pâte légère avec une garniture juteuse est depuis longtemps considérée comme une spécialité typiquement autrichienne, alors qu'elle est originaire de l'Arabie lointaine et qu'elle a d'abord dû faire un long voyage à travers l'empire ottoman avant d'arriver à Vienne. Mais de là, elle a conquis en un rien de temps le reste du monde des fins palais. Même à Hollywood, l’Apfelstrudel est connu depuis un bon bout de temps, notamment grâce à un certain ex-gouverneur et acteur autrichien qui aimait s'extasier sur l’Apfelstrudel de sa mère dans les médias.

Envie d'essayer ? Ici la recette
 

Plus d'info :
L'admirable tradition du café

Masquer détails

L’escalope viennoise

L’escalope viennoise, ou « Wiener Schnitzel », a déjà fait l'objet de nombreuses discussions quant à son origine.

Au Moyen-âge, les Maures connaissaient déjà la viande dorée dans la panure et la communauté juive de Constantinople aurait également connu un plat similaire au XIIe siècle. Une théorie largement répandue, mais jamais démontrée, dit que le plus célèbre de tous les plats autrichiens proviendrait de Milan, et qu’il s'agirait d'une côtelette panée. Mais qu’importe l’origine de ce délicieux plat, le plus important est bien sûr sa préparation. La véritable escalope viennoise doit en effet provenir du veau et non pas du porc, sinon il faut l'appeler « Schnitzel nach Wiener Art », littéralement « escalope à la viennoise », et elle doit être cuite à la poêle pour devenir dorée et croustillante. C’est alors un régal incomparable, qui a, à juste titre, rendu le « Wiener Schnitzel » célèbre dans le monde entier.

Envie d'essayer ? Ici la recette
 

Plus d'info :
L'office de tourisme de Vienne
La cuisine viennoise
Une bonne adresse pour manger la Wiener Schnitzel à Vienne:
Restaurant Figlmüller

Masquer détails

Le Rôti à la Esterházy du Burgenland

Comme c’est le cas d’un grand nombre de spécialités autrichiennes, le rôti à la Esterházy est un délicieux vestige de l'ancienne monarchie multiethnique en Autriche.

Tirant son nom de la célèbre dynastie princière hongroise, ce raffiné rôti de bœuf braisé ravit aujourd'hui encore le palais de convives exigeants. Et puisqu’il est bien connu que les gourmets mangent aussi avec les yeux, une fine julienne de céleri, persil à grosses racines et carottes est cuite à part à l'étuvée et disposée sur le rôti au moment du dressage. Les gourmandises sucrées comme le gâteau ou les pâtisseries Esterházy attestent par ailleurs que la famille princière ne faisait pas uniquement preuve d'un excellent goût en matière d'art.

Envie d'essayer ? Ici la recette
 

Suggestion d'hôtel :
Etablissement Gut Purbach à Purbach (20km d'Eisenstadt)
 

Plus d'info :
Le château d'Esterházy à Eisenstadt, Burgenland
La fondation Esterházy

Masquer détails

Poulet pané styrien

Le poulet pané styrien doit surtout sa célébrité au « Sulmtaler Geflügel » : cette ancienne race de volaille particulièrement savoureuse de la vallée de la Sulm, aujourd'hui de nouveau élevée dans toute la région, était déjà plébiscitée au XVIIe siècle.

Toutefois, seules les têtes couronnées et les bourgeois fortunés pouvaient en profiter, car la volaille et l'huile étaient autrefois des denrées assez chères. Aujourd'hui, le « Backhenderl » styrien est à la portée de tous. Vous devrez patienter quelques minutes le temps de la préparation, mais cela en vaut la peine : chaque morceau de poulet est en effet fraîchement doré. Ces pièces croustillantes sont le plus souvent servies dans une petite corbeille, accompagnées d'une salade de pomme de terre et de mâche assaisonnée d'huile de pépins de courge styrienne. En goûtant le « Backhenderl » styrien, vous comprendrez immédiatement pourquoi ces savoureux poulets de chair styriens étaient autrefois livrés jusqu'à Trieste et Marbourg.

Envie d'essayer ? Ici la recette
 

Suggestion d'hôtels :
Hôtels 4* de la vieille ville de Graz à Graz
Hôtel Erzherzog Johann 4**** à Bad Aussee
 

Plus d'info :
La Styrie
L'huile de pépins de courge

Masquer détails

Kärntner Kasnudel

C’est difficile à croire, mais pourtant vrai : les « Kärntner Nudeln », littéralement « pâtes de Carinthie », ont été mentionnées officiellement pour la première fois en 1485.

Et quand une tradition est aussi délicieuse, on la conserve volontiers : aujourd’hui encore, ces pâtes faites maison, fourrées d’un mélange fromage blanc et fines herbes et arrosées de beurre fondu, comptent parmi les spécialités les plus appréciées de Carinthie. Dans le sud de la Carinthie, on accommode volontiers les « Kasnudeln » à la manière slovène : avec du « Sasaka » fondu, du lard finement haché également appelé « Verhackert ». Cette pâte à tartiner salée délicieusement épicée tient une place importante dans la cuisine styrienne, ce qui atteste de la pérennité des échanges culinaires au sein des anciens pays de la monarchie du Danube.

Envie d'essayer ? Ici la recette

 

Suggestion d'hôtel :
Hôtel 4* Glocknerhof
 

Plus d'info :
La Carinthie

Masquer détails

Knödel du Tyrol

Ceux qui pensent que les « Knödel » tyroliens sont faciles à cuisiner se trompent complètement.

Chaque Knödel » doit être parfaitement rond, avoir une texture bien aérée, ni trop molle, ni trop dure, pour pouvoir être découpé tout doucement avec une fourchette. Il doit par ailleurs contenir juste ce qu’il faut de sel et surtout de l'authentique lard tyrolien. Lui seul caractérise les Knödel du Tyrol.

Il va de soi que dans chaque cuisine tyrolienne, on sait très exactement comment réussir le mieux cette spécialité savoureuse, pour le plus grand bonheur des convives affamés qui apprécient particulièrement cette spécialité. D'ailleurs, la recette des Knödel a été consignée dans un livre de recettes tyrolien dès le XVIe siècle. Une fresque dans chapelle du château de Hocheppan prouve cependant que le Knödel était déjà répandu en Italie depuis 400 ans déjà. Comme quoi le bon goût ne connaît pas de frontière, encore moins en Autriche.

Envie d'essayer ? Ici la recette

 

Suggestion d'hôtels :
Relais & Châteaux Singer Sporthotel & SPA
Bio-Hotel Stanglwirt 5*****
Interalpen-Hotel Tyrol 5*s
Hôtel Schwarzbrunn****sup
Romantik Hotel Spielmann 4*
 

Plus d'info :
Le Tyrol

Masquer détails

Filet de perche du lac de Constance et champignons des bois

Les Suisses l'appellent « Egli », les Allemands et les Autrichiens « Flussbarsch » ou « Kretzer ».

Ce poisson d'eau douce, parfaitement à son aise dans le lac de Constance, est un véritable globe-trotter qui ne traverse pas moins de trois frontières à la recherche de proies pour se nourrir. Au final, il se retrouve souvent lui-même sur une assiette. La perche est en effet considérée comme un poisson de table particulièrement savoureux. Après le repas, on recommande une autre spécialité régionale : une assiette bien fournie de fromages de caractère du Vorarlberg. L’occasion de goûter au « Mostkäse » (fromage au cidre), au « Weinkäse » (fromage au vin) ou encore au « Bergkäse » (fromage de montagne).

Envie d'essayer ? Ici la recette
 

Suggestion d'hôtel :
Hôtel Krone 4****
 

Plus d'info :
Le Vorarlberg
Les lacs du Vorarlberg