Navigation Contenu Activités en Autriche

La route des vins d’Autriche

Un voyage sur les routes vinicoles autrichiennes est une escapade absolument palpitante, une expédition à la découverte des trésors cachés de l’Autriche.

Randonnée dans les vignes © Österreich Werbung / Peter Burgstaller
La route des vins d’Autriche
Un voyage sur les routes vinicoles autrichiennes est une escapade absolument...plus de détails
Retz, Basse-Autriche © Niederösterreich Tourismus/ Lois Lammerhuber
Viticulture à Retz
Retz, dans le Weinviertel (littéralement « quartier du vin ») n’est pas ce...plus de détails
Kellergassen sur le Galgenberg, Basse-Autriche © Niederösterreich Werbung/ Lois Lammerhuber
Kellergasse sur le Galgenberg
Une colline de forme pyramidale surgit tout à coup au milieu du paysage. Ses...plus de détails
Vignoble à Poysdorf, Burgenland © Niederösterreich Werbung/ K.M.
Marché aux vins à Poysdorf
Poysdorf, au nord du Weinviertel, est un véritable eldorado de « Kellergassen...plus de détails
Village musée Niedersulz, Burgenland © Museumsdorf Niedersulz/ Michael Loizenbauer
Village-musée de Niedersulz
Dans le village-musée de Niedersulz, l’histoire s’anime. Comme sur un...plus de détails
Un Heuriger (guinguette) à Grinzing, Vienne © Wien Tourismus/ Peter Rigaud
Ambiance « Heurigen » à Grinzing
Grinzing est un village imbriqué dans la métropole viennoise. Une métropole...plus de détails
Le massif de la Leitha, vue sur le lac du Neusiedl, Burgenland © Österreich Werbung Paris
En vélo sur la montagne de la Leitha
La montagne de la Leitha se situe sur la rive occidentale du lac de Neusiedl. plus de détails
Kellergassen à Purbach, Burgenland © Österreich Werbung Paris
Kellergassen à Purbach
En 1850, les vignerons de Purbach ont construit leur cave à vins aux pieds de...plus de détails
La maison de Haydn, Eisenstadt, Burgenland © Kunstservice Burgenland
Maison de Haydn à Eisenstadt
Cela peut sembler étonnant, mais le compositeur Joseph Haydn a passé presque...plus de détails
La vieille ville de Rust, Burgenland © Tourismusverband Rust
Ville libre de Rust
Le cœur historique de Rust compte parmi les centres-villes les plus...plus de détails
Weinmuseum Moschendorf © ARGE Suedburgenland
Musée du vin à Moschendorf
Encastré dans le joli paysage qui caractérise le sud du Burgenland, tout près...plus de détails
La route du vin au sud de la Styrie © Steiermark Tourismus/ Harry Schiffer
Route du vin au sud de la Styrie
La route du vin au sud de la Styrie est une une excursion riche de saveurs. plus de détails
la route du vin, Styrie © Steiermark Tourismus/ Lunghammer
Kitzeck et Klapotetz
Alors que d’autres ont des épouvantails, les Styriens eux ont leurs...plus de détails
Château de Stainz, Styrie © Steiermark Tourismus
Schilcherland et château de Stainz
Le pays du Schilcher est parfois appelé l’ouest sauvage de la Styrie, non pas...plus de détails
Lipizzans à Pieber, Styrie © Steiermark Tourismus/ Reinhard Lamm
Haras de Piber
Ils sont célèbres dans le monde entier : les lipizzans de l’École...plus de détails
Masquer détails

La route des vins d’Autriche

Un voyage sur les routes vinicoles autrichiennes est une escapade absolument palpitante, une expédition à la découverte des trésors cachés de l’Autriche.

Depuis les paysages ondulés des collines du Weinviertel, dont les sols lœssiques sont recouverts de Grüner Veltliner, le vin autrichien par excellence, jusqu’à la basse plaine pannonienne du Burgenland, qui produit avant tout des vins rouges corsés, les paysages de l’Autriche émerveillent par leur diversité. En plein milieu se trouve Vienne, la seule métropole du monde où la viticulture est un facteur économique essentiel. Pas étonnant que la culture vinicole, mentionnée dans la musique et la gastronomie, ait fondamentalement marqué la ville. Loin de tout, et d’autant plus spectaculaire, se trouve la route du vin au sud de la Styrie. Terre de pèlerinage pour les gourmets d’ici et d’ailleurs, cette mer de collines offre non seulement d’excellents vins, mais aussi des spécialités culinaires régionales savoureuses.

Une vie ne suffirait pas à apprendre tous les secrets de la viticulture. Mais vous pourrez tout de même découvrir certaines spécificités de l’Autriche : les « Kellergassen » par exemple, ces jolies rues bordées de caves à vins. Les maisons sans cheminée emblématiques du Weinviertel et du Burgenland sont des caves à vins creusées directement dans le sol lœssique des vignes. De l’extérieur, on n’aperçoit bien souvent que la façade. Les caves historiques, avec leurs pressoirs et leurs chais, sont devenues un bien culturel à part entière et un lieu de rendez-vous pour les amateurs de vin.

En Autriche, on appelle les bars à vin des « Heurige » ou « Buschenschenken ». Ces deux types d’établissements ont leurs subtilités. À Vienne, par exemple, l’appellation « Heuriger » est réservée à ceux qui servent exclusivement des vins de fabrication privée. Cela est écrit noir sur blanc dans une loi de 1783. En Styrie, où le terme « Buschenschank » prédomine, une loi tout aussi ancienne stipule qu’aucun plat chaud ne doit être servi pour accompagner le vin. Les Autrichiens respectent rigoureusement ces règles traditionnelles et les voient moins comme des restrictions que comme un élargissement de la diversité qui caractérise leur pays. Au cours des 25 dernières années, les vins des vignerons autrichiens ont fait un énorme bon en avant en termes de qualité. Côté gastronomie, l’idéal et de s’asseoir dans l'un de ces établissements et de commander une « Brettljause » : sur des planchettes en bois, on vous apportera un assortiment de spécialités régionales. Jambon, lard, fromage et délicieuses tartines, un délice !

Du reste, les Kellergassen peuvent également être des Heurige ou Buschenschenken. Cela peut sembler compliqué, mais c’est tout le contraire. Laissez-vous tenter par un voyage extraordinaire dans les régions viticoles autrichiennes !

Masquer détails

Viticulture à Retz

Retz, dans le Weinviertel (littéralement « quartier du vin ») n’est pas ce qu’on peut appeler une grande ville, mais sa place principale est l’une des plus grandes et des plus belles d’Autriche.

Trois styles architecturaux différents prédominent dans cette commune viticole : Renaissance vénitienne, baroque et Biedermeier. Un mélange harmonieux qui confère à la ville un charme méridional. Retz renferme un trésor caché : un immense réseau souterrain de caves à vins se déploie sous la place principale et s’enfonce jusqu’à 100 mètres sous terre. Un véritable labyrinthe constitué de 20 kilomètres de voûtes et qui peut atteindre jusqu’à trois niveaux de profondeur. On le nomme « Retzer Erlebniskeller » (« cave d’aventure de Retz »). Chaque maison de la place principale est reliée à cet immense réseau par le biais de sa cave, alors ne vous inquiétez pas si vous avez la main un peu lourde au moment de la dégustation : même si vous vous égarez, il existe des sorties partout...

Suggestion d'hôtel:
Gartenhotel & Weingut Pfeffel 4* à Dürnstein (70km de Retz)

Plus d'info:
Viticulture en Basse-Autriche

Masquer détails

Kellergasse sur le Galgenberg

Une colline de forme pyramidale surgit tout à coup au milieu du paysage. Ses côtés sont recouverts de vignes, et à ses pieds, les caves à vins se suivent les unes les autres.

Malgré son nom sinistre, le Galgenberg (littéralement « mont de la potence »), situé près de Wildendürnbach, offre un paysage de vignobles pittoresque. En vous promenant sur cette colline qui culmine à 256 mètres d’altitude, vous profiterez d’une vue fantastique sur les reliefs vallonnés situés au nord du Weinviertel. Tout en haut du Galgenberg, on distingue un emblème étonnant : la flèche d’un clocher. Dans les années 70, les habitants de Wildendürnbach ont décidé de faire exploser leur église délabrée. La flèche du clocher fut la seule à résister à la déflagration, comme en signe de protestation contre cette destruction arbitraire. Elle fut alors installée ici, au sommet du Galgenberg, sans autre forme de procès. De délicieux cépages sont cultivés sur la colline : Grüner Veltliner, Welschriesling, Zweigelt et portugais bleu (en allemand « Blauer Portugieser »). Vous pourrez les goûter aux pieds du Galgenberg, dans l’atmosphère chaleureuse de la « Kellergasse », une jolie rue qui compte un total de 200 caves à vins.

Plus d'info:
Viticulture en Basse-Autriche

Masquer détails

Marché aux vins à Poysdorf

Poysdorf, au nord du Weinviertel, est un véritable eldorado de « Kellergassen » (rues bordées de caves à vins).

La plus belle d’entre elles est sans nul doute la piste cyclable légèrement vallonnée, où 90 caves à vins ont été creusées dans le sol lœssique. Les Kellergassen sont joliment décorées, en particulier autour de l’église paroissiale, qui offre une vue incroyable sur la ville et les vignes. Le vin prédominant est le Grüner Veltliner, à la saveur épicée et poivrée, favori sur le marché international. Il porte le label « Weinviertel DAC » (« Districtus Austriae Controllatus », équivalent de l’AOC en France), signe d’une extrême qualité. La ville de Poysdorf se situe au même degré de latitude que la Champagne. Grâce à son climat tempéré froid, elle est devenue le centre autrichien de la production de vins mousseux. Pour faire vos emplettes, rien de tel que le marché aux vins, ouvert tous les jours. Vous y trouverez une offre riche et variée de vins de qualité, vendus par 30 vignerons de Poysdorf. Le choix promet d’être difficile !

Plus d'info:
Viticulture en Basse-Autriche

Masquer détails

Village-musée de Niedersulz

Dans le village-musée de Niedersulz, l’histoire s’anime. Comme sur un tableau, un complexe rural revit avec l’architecture régionale des fermes du XVIIe au XIXe siècle.

Les outils, moulins, étables, vendangeoirs et caves à vins retracent la façon dont les fermiers et artisans vivaient en ce temps-là. Une ancienne forge où l’on fabriquait autrefois des fers à cheval reprend même du service certains week-ends. Niedersulz comprend aussi, comme tout village qui se respecte, une église et une auberge historique. Pour se rendre compte que le village n’est pas juste un simple musée, il faut visiter une ferme du XVIIIe siècle : on y trouve des chèvres, des moutons, des cochons, des lapins, des poules et tout ce qui caractérise une véritable ferme.

Plus d'info :
Viticulture en Basse-Autriche

Masquer détails

Ambiance « Heurigen » à Grinzing

Grinzing est un village imbriqué dans la métropole viennoise. Une métropole entourée de vin.

Et c’est justement au vin que l’on rend hommage à Grinzing, où les « Heurigen » (c’est le nom des bistrots locaux) sont légion. Les Heurigen sont une véritable institution, au même titre que les salons de thé viennois. Le confort de ces établissements douillets s’apprécie tout en dégustant des vins raffinés de la région de Vienne. On reconnaît les véritables Heurigen viennois grâce à une branche de pin accrochée au-dessus de la porte, qui indique que le bistrot est ouvert. Un casse-croûte typique vous sera servi dans une ambiance folklorique et légèrement éméchée : chansons viennoises et Schrammelmusik, le tout accompagné de violon et d’accordéon. Les chants parlent de la vie et de la mort, et aussi de la terrible éventualité que les réserves de vin soient à sec. Mais le risque est plutôt faible à Grinzing...

Plus d'info :
Vienne

Masquer détails

En vélo sur la montagne de la Leitha

La montagne de la Leitha se situe sur la rive occidentale du lac de Neusiedl.

Son point culminant étant à 484 mètres d’altitude, le terme « montagne » peut sembler un peu exagéré, mais c’est là que se trouve le passage entre la basse plaine pannonienne et les contreforts des Alpes. Il en résulte un mélange harmonieux de paysages naturels, qu’il est agréable de parcourir à vélo. Vous passerez devant les vignobles et des milliers de cerisiers, qui se transforment chaque printemps en une véritable mer de fleurs. Les efforts physiques sur les petites côtes de la « montagne » sont récompensés par une vue imprenable sur les vignes et le lac de Neusiedl. Dans les communes de Donnerskirchen, Purbach, Breitenbrunn, Winden et Jois, outre les vins rouges prédominants du Burgenland, on produit aussi des vins blancs minéraux et généreux, tels que le pinot blanc, le chardonnay et le Welschriesling. Après avoir pédalé, rien de tel qu’une dégustation savoureuse et rafraîchissante.

Plus d'info :
Le Burgenland en vélo

Masquer détails

Kellergassen à Purbach

En 1850, les vignerons de Purbach ont construit leur cave à vins aux pieds de la montagne de la Leitha.

Aujourd’hui, les 50 caves historiques en pierre, avec leur toiture partiellement recouverte de végétation, sont encore tenues comme elles l’étaient à l’époque et reçoivent de nombreux visiteurs chaque année. Si vous avez de la chance, vous pourrez assister à l’une des « Kellergassenfeste », des fêtes très animées organisées dans les rues bordées de caves. Mais les aubergistes se réjouissent tout autant de servir leurs hôtes le reste de l’année et sont très sensibles aux compliments qu’ils reçoivent pour leurs excellents vins. Les randonnées ou pique-niques dans les vignes promettent des expériences vinicoles très instructives ! Purbach fait partie du parc naturel formé par le lac de Neusiedl et la montagne de la Leitha, une région agricole exploitée depuis des milliers d’années. Son emplacement géographique est vraiment particulier : la célèbre route de l’ambre empruntée par les Romains passait par le tout petit village de Purbach.

Suggestion d'hôtel :
Etablissement Gut Purbach à Purbach

Plus d'info :
Le Burgenland en vélo

Masquer détails

Maison de Haydn à Eisenstadt

Cela peut sembler étonnant, mais le compositeur Joseph Haydn a passé presque toute sa vie dans le Burgenland.

Ce fils de paysan, issue d’une famille modeste, n’aimait pas seulement la beauté du paysage pannonien, il trouva aussi dans la région un soutien des plus généreux, la famille princière Esterházy. La maison baroque d’Eisenstadt fut la demeure de Haydn pendant douze ans, période pendant laquelle il fut maître de chapelle pour la cour princière. Les pièces de la maison ont été minutieusement restaurées. Elles donnent un aperçu de la vie simple que menait Haydn. Quelques lettres personnelles révèlent certains aspects de sa vie privée. Des notes, dédicaces et portraits originaux, ainsi que son piano-forte de 1780, complètent la collection. Si vous voulez plonger encore plus profondément dans l’univers doux de ce génie de la musique, retirez-vous dans le jardin aromatique : l’inspiration à l’origine des œuvres composées dans cette maison y est presque palpable.

Suggestion d'hôtel :
Etablissement Gut Purbach à Purbach (18km d'Eisenstadt)

Plus d'info :
Eisenstadt et Hadyn
Eisenstadt
Le Burgenland en vélo

Masquer détails

Ville libre de Rust

Le cœur historique de Rust compte parmi les centres-villes les plus authentiques d’Autriche.

Les façades colorées de style baroque et Renaissance datent de l’époque où Rust fut proclamée ville libre par l’empereur Léopold Ier (1681). En paiement du droit municipal, les citoyens envoyèrent à l’empereur, entre autres, 500 seaux de « Ruster Ausbruch » (littéralement « évasion de Rust », un vin blanc doux, encore produit de nos jours, et qui est devenu entre-temps l’un des vins doux les plus connus au monde. En vous baladant dans la ville, vous passerez devant des maisons fantaisistes à encorbellement, sous des arcs en plein cintre et des voûtes romantiques, et dans des cours intérieures idylliques. Le vin est omniprésent. Autour de la ville, les vignes s’étendent le long de pentes douces, comme les gradins d’un amphithéâtre. Profitant du climat particulièrement clément du lac de Neusiedl, les vignerons de Rust produisent depuis des années des grands vins célèbres dans le monde entier. Ce don pour la fabrication du vin n’est pas sans conséquences : l’école Weinakademie Rust, dans le bâtiment soigneusement rénové du Seehof, propose une formation au métier d’œnologue.

Plus d'info :
Rust, un havre de quiétude
Le Burgenland en vélo

Masquer détails

Musée du vin à Moschendorf

Encastré dans le joli paysage qui caractérise le sud du Burgenland, tout près de la frontière hongroise, se trouve le musée du vin de Moschendorf.

Des bâtiments du XVIIe au XIXe siècle éparpillés dans les environs ont été rassemblés ici puis reconstruits dans leur disposition d’origine. Dans les caves hors sol, vous aurez l’occasion de voir les anciens outils des vignerons, par exemple des pressoirs, des chaudières de distillation et des appareils servant à fabriquer du schnaps. Au cœur du village, trois œnothèques proposent une sélection exceptionnelle de vins à déguster. Pour les petits creux, la dégustation peu s’accompagner d’une Brettljause, un assortiment de charcuterie et fromage servi sur des planchettes en bois. L’une des œnothèques est entièrement consacrée à l’Uhudler, un vin très particulier : il provient du raisin des vignes américaines, que l’on trouve rarement en Europe. Les arômes de ce vin à la robe rouge clair rappellent la fraise ou la groseille. Certains qualifient l’Uhudler irrespectueusement de « Rabiatperle », que l’on pourrait traduire par « perle brutale », d’autres en revanche ne jurent que par son goût fruité unique.

Masquer détails

Route du vin au sud de la Styrie

La route du vin au sud de la Styrie est une une excursion riche de saveurs.

Le chemin grimpe tranquillement à travers vignes, bois et prairies et de nombreux embranchements conduisent à des domaines viticoles et à des Buschenschenken (tavernes traditionnelles), qui trônent majestueusement au sommet des collines. La « Toscane styrienne », comme on l’appelle, exerce depuis longtemps un pouvoir d’attraction magique sur les gourmets du monde entier : outre la multitude d’excellents vins, vous aurez l’occasion de goûter à des fromages locaux, des gâteaux traditionnels et des spécialités styriennes, telles que l’huile de pépins de courge, l’or vert de la Styrie, absolument délicieuse en salade. Il faut prendre tout son temps pour apprécier la beauté des paysages qui bordent la route du vin sur les 25 kilomètres qui séparent Ehrenhausen de Leutschach. Partez pour un voyage extraordinaire aux confins de l’Autriche : sur certaines parties de la route du vin, le côté droit est encore en Autriche, alors que le côté gauche appartient déjà à la Slovénie.

Plus d'info :
Charme authentique des vins d’Autriche

Masquer détails

Kitzeck et Klapotetz

Alors que d’autres ont des épouvantails, les Styriens eux ont leurs Klapotetze.

Les Klapotetze sont des moulins à vent aux claquements secs qui, selon une ancienne coutume, tiennent les oiseaux éloignés des précieuses grappes de raisin. Ils sont omniprésents au sud de la Styrie. C’est notamment le cas à Gamlitz, la plus grande commune viticole de la Styrie. Ici, les vignes s’étendent sur des versants de collines légèrement plus abrupts qu’ailleurs. La vue sur le paysage vallonné n’est en que plus spectaculaire. Les coteaux ensoleillés sont principalement recouverts de cépages blancs tels que le Welschriesling, le sauvignon blanc, muscat ou encore le chardonnay, que l’on appelle Morillon dans le coin. Les meilleurs sommeliers du monde apprécient les vins de Gamlitz pour leur caractère authentique. Les vignerons locaux ne sont pas moins authentiques. Malgré leur succès international, ils sont restés modestes et c’est toujours avec plaisir qu’ils guident les visiteurs à travers leurs vignes, sous les claquements des Klapotetze.

Plus d'info :
Charme authentique des vins d’Autriche

Masquer détails

Schilcherland et château de Stainz

Le pays du Schilcher est parfois appelé l’ouest sauvage de la Styrie, non pas en raison des coutumes archaïques, mais du paysage primitif, encore sauvage qui le caractérise.

À l’ouest, les vignes, les bois de feuillus et les vergers cèdent leur place à un paysage préalpin dénué de toute présence humaine, aux forêts toujours plus profondes. L’emblème gustatif de cette région rustique est le Schilcher, un vin minéral et épicé avec un bouquet acide très typique. Il est extrait des grappes du Blauer Wildbacher, un cépage autochtone de l’ouest de la Styrie. En harmonie avec la noblesse du paysage, le château de Stainz trône au sommet d’une colline. L’archiduc Jean en fit l’acquisition en 1840. Un homme considéré comme bienfaiteur libéral, qui a marqué l’histoire politique et économique de la Styrie pendant plusieurs décennies. Les Styriens l’apprécient encore de nos jours, notamment parce qu’il épousa Anna Plochl, fille du maître de poste, contre la volonté de l’empereur. Aujourd’hui, le château héberge non seulement les descendants de ce mariage heureux, mais aussi le plus grand musée de chasse d’Autriche.

Suggestion d'hôtel :
Hôtels 4* de la vieille ville de Graz (à 34km de Stainz)

Plus d'info :
Charme authentique des vins d’Autriche

Masquer détails

Haras de Piber

Ils sont célèbres dans le monde entier : les lipizzans de l’École d’équitation espagnole à Vienne.

Ces beaux chevaux blancs vivent leurs jeunes années dans le haras de Piber, à l’ouest de la Styrie. Ces animaux nobles constituent la plus vieille race de chevaux d’élevage d’Europe. Ils passent les trois premières années de leur vie dans les alpages en été, à 1 500 mètres d’altitude, un lieu où ils acquièrent un pas assuré, de l’endurance et de la résistance. Enfin, dans l’enclos de Piber, les meilleurs éléments sont sélectionnés pour l’École d’équitation espagnole de Vienne. Dans ce centre équestre unique au monde, où l’on enseigne l’équitation classique de la haute école, les chevaux sont entraînés pour transformer leur démarche naturelle en une allure la plus élégante possible. Une fois leur respectable carrière terminée, ils retournent à Piber pour profiter d’une retraite bien méritée. Une visite du haras traditionnel avec ses quelques 230 lipizzans permet de jeter un œil derrière les coulisses de l’élevage ancestral de ces chevaux majestueux.

Suggestion d'hôtel :
Hôtels 4* de la vieille ville de Graz (à 47km de Piber)

Plus d'info :
Charme authentique des vins d’Autriche
L'Ecole Espagnole de Vienne