Navigation Contenu Activités en Autriche

Découverte grandeur nature

En Autriche, il existe des disparités géographiques entre l’est et l’ouest : plus on se dirige vers l’ouest de l’Autriche, plus les montagnes sont élevées.

Casse-croûte sur l'alpage Lackenalm © Österreich Werbung / Peter Burgstaller
Nature à l’état pur
En Autriche, il existe des disparités géographiques entre l’est et...plus de détails
La scène flottante du festival de Bregenz © Bregenzer Festspiele
Culture et nature à Bregenz
Tous les soirs, 7.000 visiteurs se rassemblent au coucher du soleil devant la...plus de détails
Musée inatura © Norbert Gorbach
Dornbirn : musée Inatura
Le musée Inatura à Dornbirn propose une expérience au plus proche de la...plus de détails
Sur le Diedamskopf - vue sur Au, Vorarlberg © Vorarlberg Tourismus/Ludwig Berchtold
La forêt de Bregenz, Schoppernau-Au
Suivez le tintement des cloches des troupeaux de vaches, pour atteindre les...plus de détails
Cercles de pierre à la montagne Bürserberg, Brandnertal © Brandnertal Tourismus/Tschengla
Bludenz : cercles de pierres de Bürserberg
C’est le Stonehenge du Vorarlberg, en miniature toutefoisplus de détails
 © Österreich Werbung/Burgstaller
Arlberg : Lech, Zürs
Montagnes majestueuses, prairies en fleurs, torrents impétueux : le paysage...plus de détails
Alpage sur la Zugspitzarena au Tyrol © Tiroler Zugspitz Arena/U. Wiesmeier
Berwang
Dans la forêt de mélèzes, le brouillard matinal s’estompe. Les pas sur la...plus de détails
Randonnée à Obergurgl dans la vallée de Ötztal © Österreich Werbung/Burgstaller
Parc naturel de l’Ötztal
La vallée de l’Ötztal représente le domaine glaciaire le plus grand des...plus de détails
Wilder Kaiser près de Going © TVB Wilder Kaiser/Albin Niederstrasser
Pique-nique aux pieds du Wilder Kaiser
Le Wilder Kaiser en Autriche est mythique. Les parois abruptes du massif...plus de détails
Jungfernsprung au Parc National Hohe Tauern © Hohe Tauern/Klaus Dapra
Randonnée au Parc national Hohe Tauern
Le parc national Hohe Tauern est le morceau de nature le plus imposant que...plus de détails
En canoë sur la Drave  © Kärnten Tourismus/ Gerdl
En canoë sur la Drave
Une promenade en canoë sur la Drave commence au sec. Avant d’embarquer, on...plus de détails
Parc naturel Weissensee en Carinthie © Österreich Werbung
« Nature Watch » au Weißensee
Le parc naturel du lac Weißensee se voue entièrement au tourisme durable.plus de détails
Baignade au Faaker See, Carinthie © Kaernten Werbung/Gerdl
Lac de Faak
Plonger dans l’eau froide est moins froid ici qu’ailleurs. En effet, le lac...plus de détails
Tour-belvédère Pyramidenkogel en Carinthie © DI Heimo Kramer
Pyramidenkogel
Elle est en passe de devenir le nouvel emblème de la Carinthie : sur le...plus de détails
Sablatnigmoor à St. Kanzian, Carinthie © Kärnten Werbung/Gerdl
Lac de Klopein, visite du Sablatnigmoor
Tout près du lac de Klopein, qui compte parmi les lacs entièrement naturels de...plus de détails
Masquer détails

Nature à l’état pur

En Autriche, il existe des disparités géographiques entre l’est et l’ouest...

Les pentes douces des vallées ondulées contrastent avec les versants de plus en plus abrupts des massifs du Tyrol et du Vorarlberg, dans lesquels le vent, la pluie, la neige et la glace ont façonné des formes étranges. Le parc national Hohe Tauern, les Alpes de l’Ötztal et la forêt de Bregenz dans le Vorarlberg comptent parmi ces paysages authentiques. Authentiques, mais pas pour autant inhabités, l’homme a en effet colonisé ces reliefs depuis plusieurs milliers d’années. Les troupeaux de vaches et de moutons qui broutent allègrement dans les prairies ont également marqué ces beaux paysages. Les élevages sont d’ailleurs indispensables aux randonneurs : les vastes alpages et leurs prairies verdoyantes, gardés par les bergers et vachers, offrent un cadre idéal entre ciel et terre pour le calme et l’apaisement.

Les habitants de l’ouest sont parfois un peu bourrus, mais ce sont des hôtes chaleureux. L’exploitation alpestre établie depuis plusieurs siècles a fondamentalement marqué la gastronomie de la région : le Bergkäse, un fromage alpin de caractère, et le lard fumé constituent la base de divers plats savoureux : les Tiroler Speckknödel (boulettes de lard tyroliennes), les Kaspressknödel (boulettes au fromage) ou encore les Schupfnudeln (pâtes à base de pommes de terre, d’une texture proche des gnocchis italiens). Les amateurs de poissons ne sont pas en reste et peuvent déguster de la truite, de l'omble chevalier ou du corégone, tous pêchés dans les eaux limpides des ruisseaux et rivières de cette région de montagnes.

De l’eau, de l’eau et encore de l’eau : plus on va vers le sud, plus les étendues d’eau sont nombreuses. En Carinthie, les lacs de baignade se suivent les uns les autres. L’eau y est aussi pure que de l’eau potable et un climat tempéré garantit une température très agréable pour la baignade. Après plusieurs jours sportifs dans les hautes Alpes, les rives du Weißensee, du lac de Faak ou de Klopein sont un pur bonheur : des oasis rafraîchissantes et paradisiaques.
 

Masquer détails

Culture et nature à Bregenz

Tous les soirs, 7.000 visiteurs se rassemblent au coucher du soleil devant la scène flottante de Bregenz pour assister à un spectacle culturel hors du commun.

Outre les opéras grandioses mis en scène pour l’occasion, le festival de Bregenz est avant tout une expérience exceptionnelle qui mêle nature et culture. Le crépuscule à Bregenz est un instant magique, qui fait partie intégrante du festival, au même titre qu’un air d’opéra : à ce moment-là, le lac revêt des couleurs changeantes et les palmiers et lauriers roses qui bordent les promenades se transforment progressivement en silhouettes. Bregenz s’affirme également comme pivot incontournable de l’architecture internationale. Un édifice particulièrement marquant a été érigé par l’architecte suisse Peter Zumthor : la Kunsthaus Bregenz (maison des arts de Bregenz), sur la rive du lac de Constance, est l’un des bâtiments de musée contemporain les plus remarquables au monde. Sa carapace faite de panneaux de verre, d’acier et de béton coulé ressemble à une fusée éclairante et reflète continuellement l’humeur changeante du ciel et du lac.

Plus d'info :
La ville de Bregenz
Le festival de Bregenz
L'Office de Tourisme Bodensee-Vorarlberg
Kunsthaus Bregenz

Masquer détails

Dornbirn : musée Inatura

Le musée Inatura à Dornbirn propose une expérience au plus proche de la nature.

Cheminer à travers le cerveau humain, soutenir le système immunitaire lors de la chasse des intrus, comprendre les mécanismes de la circulation sanguine de façon ludique : le musée propose de vivre les merveilles du corps humain de l’intérieur. Beaucoup d’autres aspects de la nature, tels que l’histoire de l’évolution des animaux et la découverte de phénomènes physiques, sont présentés aux visiteurs dans un cadre incroyablement réaliste : propulser des avions solaires grâce à la lumière, produire des sons sur les cordes invisibles d’une harpe laser ou explorer le biotope de l’étang de nénuphars devant le musée. Des activités inventives, idéales pour élargir ses connaissances. La relation entre nature et technologie est une particularité de Dornbirn : après tout, le centre économique du Vorarlberg se situe dans la vallée du Rhin et n’est qu’à deux pas de paysages naturels authentiques, tels que la forêt de Bregenz.
 

Plus d'info : Musée Inatura 7j/7 de 10h à 18h

Masquer détails

La forêt de Bregenz, Schoppernau-Au

En 840, le moine bénédictin Walafried Strabo décrivait les reliefs ondulés autour de Schoppernau dans la forêt de Bregenz comme une « contrée sauvage déserte ».

De ses voyages dans ces paysages primitifs, l’ecclésiastique a rapporté des plantes herbacées aux vertus curatives et aromatiques, qu’il a ensuite cultivées dans le jardin de son monastère, près du lac de Constance. Aujourd’hui, les prairies luxuriantes fleurissent encore et toujours, comme à Holdamoos, près de Schoppernau, où poussent plus de 200 sortes de plantes médicinales et aromatiques. Dans le Bregenzerwald, pas moins de 900 espèces de papillons agitent leurs ailes colorées sur le majestueux sommet du Kanisfluh. Toutefois, cela fait bien longtemps que la région n’est plus aussi déserte qu’elle l’était au temps de notre moine voyageur. Si vous arpentez les jolis versants de cette région en suivant le tintement des cloches des troupeaux de vaches, vous atteindrez les plus hauts alpages gardés par un vacher, qui utilise le lait cru de ses vaches pour fabriquer du Bergkäse, une spécialité fromagère de caractère au goût prononcé.

Suggestion d'hôtel :
Hôtel Krone 4* à Au (3km de Schoppernau)

Plus d'info :
La Bregenzerwald
Office de Tourisme du Bregenzerwald

Masquer détails

Bludenz : cercles de pierres de Bürserberg

C’est le Stonehenge du Vorarlberg, en miniature toutefois : les cercles de pierres de Bürserberg non loin de Bludenz.

Grâce à ses fouilles, le spécialiste des mégalithes Gerhard Pirchl a découvert 2.000 menhirs sur le plateau de Tschengla près de Bürserberg. Quatre cercles de pierres ont été déterrés et redressés dans leur position d’origine. La signification de ces cercles de pierres néolithiques (entre 5.000 et 1.900 ans avant J.C.) a toujours été controversée dans le milieu scientifique : selon les hypothèses, elles pourraient avoir servi de lieu de culte ou encore de calendrier préhistorique. Quoi qu’il en soit, leur emplacement pittoresque au-dessus de la vallée est extraordinaire. Si vous poursuivez votre chemin, vous arriverez à un site historique d’un autre genre : le musée Paarhof Buacher, une ferme conservée dans sa configuration d’origine, raconte l’histoire de la colonisation de Bürserberg au cours des cinq derniers siècles. Dans cette ferme-musée, vous pourrez voir de quoi avaient l’air les salles de séjour, les poêles, les cuisines et les chambres des familles de fermiers de l’époque.
 

Plus d'info :
La région Bürserberg
La ville de Bludenz

Masquer détails

Arlberg : Lech, Zürs

Montagnes majestueuses, prairies en fleurs, torrents impétueux : le paysage autour de l’Arlberg offre un spectacle sensationnel.

Le « Grüner Ring », un parcours de randonnée de trois jours, est idéal pour faire le plein de nature et d’air frais dans un décor de rêve. Un sentier de randonnée étonnant a été aménagé avec l’aide de plusieurs artistes. Il retrace la littérature et l’histoire de la région. Dans une forêt empreinte de légendes, vous croiserez des statues étranges, comme par exemple « Taurin, le gardien éternel », ou des sculptures en bois représentant des créatures de la nuit, êtres fabuleux des superstitions locales. La mer de pierres quant à elle compte 200 millions de fossiles : récifs coralliens, coquillages, turritelles et autres ammonites rappellent le temps où un immense océan se trouvait à la place des terres émergées. En partant de Lech, de Zürs ou encore de Zug am Arlberg, vous pouvez entreprendre la balade époustouflante qui longe crêtes et vallées, en passant par des lacs de montagne isolés, véritables joyaux de la nature.

Plus d'info :
L'Office de Tourisme de Lech Zürs

Masquer détails

Berwang

Dans la forêt de mélèzes, le brouillard matinal s’estompe. Les pas sur la mousse qui recouvre le sol sont d’une incroyable douceur.

Tout en marchant, on profite de la rosée qui perle du haut des branches et des premiers rayons du soleil qui se lève sur la forêt. C’est ainsi que commence un matin sportif à Berwang, le village le plus haut de la Tiroler Zugspitz Arena. Mais le reste de la journée réserve lui aussi d’inoubliables moments de bonheur. Que ce soit dans les prairies ou le long de sources et ruisseaux, vous croiserez des fleurs, des fleurs et encore des fleurs. Le haut-plateau, baigné de soleil, accueille en été quelques rares orchidées et un total de 1 300 espèces végétales. Les alpages et montagnes autour de Berwang disposent ainsi d’une des flores les plus riches et variées des Alpes.
 

Suggestion d'hôtel :
Singer Sporthotel & SPA 4*s à Berwang
 

Plus d'info :
Office de Tourisme de Berwang

Masquer détails

Parc naturel de l’Ötztal

La vallée de l’Ötztal représente le domaine glaciaire le plus grand des Alpes orientales.

Les glaces éternelles de haute montagne, qui façonnent encore et toujours la roche, sont à l’origine d’une multitude de rivières et ruisseaux dans la vallée, offrant ainsi un cadre idéal pour la randonnée. Si vous voulez respirer l’air pur et frais des montagnes, aventurez-vous sur les sentiers alpins, à travers les prairies, le long de gorges ou de couloirs rocheux, et grimpez jusqu’aux glaciers. Le panorama est spectaculaire, avec toujours une douzaine de sommets de plus de trois mille mètres en vue. Vous pouvez aussi traverser les forêts de pins jusqu’en haut du Mutsbühl, où l’on trouve des traces indiquant que cette vallée fut autrefois colonisée par l’homme. Non loin de là se trouve l’endroit où des randonneurs découvrirent « Ötzi », le célèbre homme emprisonné dans la glace, qui trouva la mort dans le glacier il y a plus de 5 000 ans. Aujourd’hui, le col du glacier du Similaun n’est pas uniquement franchi par les alpinistes, mais aussi par des milliers de moutons chaque année. Les troupeaux sont menés en pâture à travers les glaciers depuis le Schnalstal au sud du Tyrol, pour paître dans les prairies verdoyantes de la vallée de l’Ötztal pendant la saison estivale.

Suggestion d'hôtels :
Interalpen-Hotel Tyrol 5*s à Seefeld (34km d'Ötztal)
Romantik Hotel Spielmann 4* à Ehrwald (45km d'Ötztal)

Plus d'info :
Office de Tourisme de l'Ötztal
Le village d'Ötzi

Masquer détails

Pique-nique aux pieds du Wilder Kaiser

Le Wilder Kaiser en Autriche est mythique. Les parois abruptes du massif montagneux ont d’ailleurs déjà servi de décor pour plusieurs films de montagne.

La région rocheuse qui entoure les célèbres chutes d’eau de Schleier est l’un des sites d’escalade les plus connus et les plus exigeants des Alpes. À l’opposé de tout cela, un doux paysage de collines s’étend aux pieds du Wilder Kaiser. Du printemps à l’automne, les prairies verdoyantes offrent un cadre idéal pour pique-niquer, et un panorama à couper le souffle. Dans le panier de pique-nique, on peut emporter des spécialités de la région de Kitzbühel : lard fumé, fromage alpin, pain, fruits et légumes frais. Randonnée jusqu’au chalet ancestral Regalm, visite d’une des six aires de jeux naturelles de la région ou baignade rafraichissante dans l’étang de Going : cette région réserve bien des surprises pour vos vacances !

Suggestion d'hôtels :
Biohotel Stanglwirt 5* à Going (3km du Wilder Kaiser)
Hôtel Kaiserhof 5* à Ellmau (7km du Wilder Kaiser)
Relais & Châteaux Hôtel Tennerhof 5* à Kitzbühel (23km du Wilder Kaiser)

Plus d'info :
La région Wilder Kaiser

Masquer détails

Randonnée au Parc national Hohe Tauern

Le parc national Hohe Tauern est le morceau de nature le plus imposant que l’Autriche a en réserve. Le domaine s’étend sur les plus hauts massifs de la Carinthie, du Tyrol et de Salzbourg.

À Heiligenblut, située aux pieds du Großglockner, la montagne la plus élevée d’Autriche, les « Ranger », qui sont en fait les gardiens du parc national, proposent des circuits de trekking pour découvrir les splendeurs de cette région exceptionnelle. Une superbe balade, qui vous mènera auprès de cascades rugissantes, au détour d’une forêt d’épicéas, dans de ravissantes prairies en fleurs, remplies d’œillets sauvages et de gentianes, et sur des sentiers étroits, depuis lesquels vous pourrez observer les bouquetins agiles sautiller de rocher en rocher. Vous passerez aussi tout près de terriers de marmottes, il se peut même que vous aperceviez l’un de ces rongeurs curieux et joueurs, aux sifflements suraigus. Pour les amateurs de sensations, une impressionnante randonnée guidée conduit au Pasterze, le plus grand glacier des Alpes orientales. Dans un décor de haute montagne absolument fascinant, vous pourrez ressentir et vivre les phénomènes du changement climatique.
 

Suggestion d'hôtels :
Hôtel 4* Glocknerhof à Heiligenblut
Hôtel Lukashansl à Bruck (60km du parc national Hohe Tauern)

Plus d'info :
Parc national Hohe Tauern
www.hohetauern.at
Point de départ pour visiter le Junfernsprung : parking juste à côté de la route principale B107 entre Döllach et Heiligenblut près de Aichhorn

Masquer détails

En canoë sur la Drave

Une promenade en canoë sur la Drave commence au sec. Avant d’embarquer, on apprend les notions de base du pagayage.

La technique est vite acquise. Ensuite, on pousse le canoë dans la Drave aux reflets verdoyants. Alors qu’on quitte la rive sablonneuse en glissant sur les flots, on se sent transporté vers un tout autre monde. La Drave est l’un des derniers bassins fluviaux naturels au sud des Alpes. Pendants des siècles, les flotteurs l’ont emprunté comme voie navigable pour le transport de minerais et de charbon. Aujourd’hui, les 66 kilomètres qui séparent Oberdrauburg de Sachsenburg forment une réserve naturelle, l’artère écologique de la Carinthie. Le long de la rivière, on est en phase avec la vitesse du courant. On profite du calme reposant de la nature et des jolies forêts qui bordent les eaux. De temps à autre, un héron cendré, qui a trouvé ici un habitat bien douillet, pointe le bout de son bec.

Plus d'info :
Outdoorpark Oberdrautal
9773  Irschen im Drautal, Stresweg 8
Tel.: +43 (0) 660 4875251
info@oberdrautal.info

Vélo au long de la Drau

Masquer détails

« Nature Watch » au Weißensee

Le parc naturel du lac Weißensee se voue entièrement au tourisme durable.

Les rives orientales du lac de baignade le plus propre d’Autriche sont totalement intactes et les bus du parc naturel qui circulent en permanence ont rendu l’utilisation des voitures obsolète. Des circuits « Nature Watch » sont proposés pour explorer et observer la nature en compagnie de spécialistes du comportement des animaux sauvages. En barque ou en radeau, on se rapproche doucement et silencieusement des forêts et des berges, où vivent lynx, ours et vautours. Lors de ces excursions, on en apprend beaucoup sur le comportement et les stratégies de survie des animaux sauvages qui peuplent cet espace naturel. C’est aussi l’occasion de voir des espèces végétales rares, des orchidées et des herbes sauvages par exemple. Certains resteraient ici plus longtemps, si le retour à la civilisation ne s’accompagnait pas de spécialités culinaires si délicieuses, notamment les poissons, fraîchement pêchés dans le Weißensee.

Plus d'info :
Parc naturel Weissensee
Office de Tourisme Weissensee

Masquer détails

Lac de Faak

Plonger dans l’eau froide est moins froid ici qu’ailleurs. En effet, le lac de Faak, ou Faaker See, est le lac de baignade le plus chaud d’Autriche.

Que l’on se détende sur les transats, que l’on fasse un tour en bateau à voile ou à moteur ou que l’on s’essaye à la pêche dans les roseaux, le Faaker See promet des heures et des heures d’insouciance pour toute la famille. Étant donné qu’en Carinthie les lacs sont très proches les uns des autres, rien ne vous empêche de faire une agréable balade en vélo jusqu’au lac Aichwaldsee voisin, un joyau au cœur d’un espace naturel protégé. Le Faaker See dispose également d’une offre culturelle variée : les ruines romanes du château de Finkenstein accueillent diverses manifestations tout au long de l’été, depuis le cabaret jusqu’aux concerts prestigieux, le tout dans une ambiance plein air incomparable.
 

Recommandation de restaurant :
Der Tschebull | Seeuferstrasse 26 | 9580 Egg am Faaker See
 

Plus d'info :
L'Office de Tourisme Faaker See
Festival en été Carinthischer Sommer

Masquer détails

Pyramidenkogel

Elle est en passe de devenir le nouvel emblème de la Carinthie : sur le Pyramidenkogel, bien au-dessus du lac Wörthersee, se dresse la plus grande tour panoramique du monde construite en bois.

Elle s’élève dans le ciel à une hauteur de 100 mètres. Depuis la plate-forme située à 71 mètres au-dessus du sol, une vue panoramique fantastique s’ouvre sur l’impressionnant paysage de lacs de la Carinthie. Autre attraction du site : le superbe toboggan, qui commence à 52 mètres de hauteur et se termine 120 mètres plus bas. La tour en elle-même est un chef-d’œuvre architectural à part entière. Sa structure en bois de forme elliptique se fond harmonieusement dans le paysage boisé. Un désir intense de se rapprocher le plus possible du ciel s’exprime dans les multiples spires grâce auxquelles la tour s’élève en vrille dans les airs. Les trois plates-formes panoramiques, libres d’accès, sont si agréables qu’on s’y attarde encore et encore.
 

Plus d'info :
Pyramidenkogel

Masquer détails

Lac de Klopein, visite du Sablatnigmoor

Tout près du lac de Klopein, qui compte parmi les lacs entièrement naturels de la Carinthie, se trouve un joyau de la nature d’un genre tout particulier : le marais Sablatnigmoor.

Il est apparu au cours de la dernière période glaciaire, sous la forme d’un lac asséché. Au XIXe siècle, il fut partiellement ressuscité grâce à la création de bassins de pisciculture. Son biotope attire oiseaux nicheurs, papillons, libellules, crustacés et une multitude d’amphibiens, tels que la rainette, la grenouille agile ou encore la grenouille des champs, la mascotte des réserves naturelles européennes. La particularité de cette espèce est que la peau du mâle prend une teinte bleutée pendant la saison des amours. Des biologistes vous conduisent à travers le marais et vous font découvrir l’interaction extraordinaire entre la faune et la flore qui caractérise cet endroit féérique. Le centre d’information du marais propose une immersion totale dans les merveilles de la nature, depuis l’observation de gouttes d’eau au microscope jusqu’à l’étude de l’immensité du cosmos.
 

Plus d'info :
La région Klopeiner See
Sablatnigmoor
sablatnigmoor@ktn.gde.at
Tél. : +43(4236)2497