Please choose Language or Country
or

Plates-formes panoramiques à couper le souffle

Au cours des dernières années, diverses plates-formes panoramiques ont fait leur apparition dans les Alpes autrichiennes. Des œuvres architecturales à part entière qui offrent des points de vue à couper le souffle.
 

Profitez bien de la vue !

  • «Felsenweg » à Gastein © Gasteiner Bergbahnen AG «Felsenweg » à Gastein © Gasteiner Bergbahnen AG
  • Plate-forme panoramique « 5fingers » © Dachstein im Salzkammergut / Leo Himsl Plate-forme panoramique « 5fingers » © Dachstein im Salzkammergut / Leo Himsl
Dans le Triassic Park Waidring, près de Sankt Johann in Tirol, le « corail » sur la Steinplatte est une construction élégante qui fait penser à un corail en forme d’éventail. Trois revêtements de sol différents mettent les nerfs des visiteurs à l’épreuve : ils peuvent s’avancer lentement sur les « branches du corail », puis sur les grilles à grosses mailles, avant d’atteindre un sol totalement transparent. Ce dernier compte parmi les plus grandes surfaces en verre praticables d’Europe et demande un effort même aux plus audacieux.

La commune de Sölden dans la vallée de l’Ötztal a érigé trois plates-formes panoramiques, appelées BIG 3, sur trois montagnes de plus de 3 000 mètres d’altitude. La plus haute d’entre-elles est située sur la « Schwarze Schneid », où le regard s’étend au loin jusqu’aux Dolomites. Sur le Tiefenbachkogl, une passerelle d’acier de 25 mètres s’avance au-dessus du vide. La plate-forme panoramique soutenue par plusieurs poteaux minces du Gaislachkogl permet quant à elle de contempler l’Ötztal et les crêtes qui entourent la vallée.

La plate-forme panoramique Top of Tyrol est installée à 3 210 mètres d’altitude sur le glacier de Stubai. Pour s’y rendre, on emprunte la télécabine panoramique Schaufeljoch, grâce à laquelle on atteint le plus haut restaurant d’altitude d’Autriche, le Jochdohle, qui n’est qu’à un jet de pierre de la plate-forme. La passerelle en bois et acier s’avance au-dessus d’une crête déchiquetée. Là-haut, le regard erre au loin sur les Alpes de Stubai, les Dolomites et jusqu’au massif de l’Ortles.

La Top Mountain Star, située au sommet du Wurmkogl à 3 080 mètres d’altitude près de Hochgurgl, est sans doute l’une des plates-formes panoramiques les plus extravagantes que l’on puisse rencontrer. Les cristaux Swarovski fixés à l’extérieur font miroiter l’édifice en forme de pagode à la lumière du soleil. L’intérieur abrite un bar panoramique avec une superbe vue à 360° sur les Alpes de l’Ötztal.

Dans le massif du Rofan au Tyrol, l’Adlerhorst est un secret d’initiés. Cette plate-forme qui imite un nid d’aigle sur le Gschöllkopf offre une vue fascinante sur les montagnes du Rofan autour du lac Achensee. Ceux qui veulent toujours plus de sensations fortes peuvent s’élancer avec l’AirRofan Skyglider, une impressionnante tyrolienne de 600 mètres de long. À bord, on plane à près de 80 km/h. Aussi vite qu’Icare, si l’on peut dire.

Pour atteindre la plate-forme panoramique Glocknerblick, située au sommet du Stubnerkogel près de Gastein, mieux vaut avoir les nerfs solides, car il faut traverser un spectaculaire pont suspendu de 140 m de long. Le plateau panoramique rond, semblable à du filigrane, est composé de bois et d’acier. Les bords sont sécurisés par des grilles métalliques qui laissent passer la vue. Le sol de la plate-forme offre une vue directe sur le précipice grâce à une ouverture en verre.

Lorsqu’on se tient sur un plancher de verre à deux cents mètres au-dessus du vide, on croirait flotter en admirant la vue sur les profondeurs. Installée à 1 933 mètres d’altitude sur le barrage Kölnbrein en Carinthie, la plate-forme Airwalk offre un point de vue vertigineux depuis le plus haut mur de retenue d’Autriche. L’attraction ouverte en 2010 se situe à la fin de la Malta Hochalmstrasse (route alpine de Malta). Avec sa structure en verre et en métal semblable à du filigrane, elle semble comme suspendue au-dessus du précipice. Les gradins au milieu de la plate-forme invitent à prendre place pour profiter du panorama. Le sol en verre dégage la vue sur 200 mètres de vide.

Sur le Pyramidenkogel, près de Maria Wörth en Carinthie, se trouve la plus haute tour panoramique en bois du monde. La construction sensationnelle de 100 m de haut se hisse en spirale dans le ciel au-dessus du lac de Wörth. La forme torsadée de l’édifice permet aux visiteurs de profiter d’une incroyable vue à 360° lors de l’ascension des marches et sur les différents paliers de la tour : de quoi admirer à loisir le magnifique paysage de lacs et de montagnes de la Carinthie. L’ascenseur transparent qui transporte les visiteurs jusqu’à la plate-forme panoramique à 70 m d’altitude offre également un beau panorama. La tour renferme par ailleurs une attraction amusante : le plus haut toboggan d’intérieur d’Europe, où l’on glisse à une allure pouvant atteindre 30 kilomètres-heure pour 52 m de dénivelé.

Les 5fingers offrent eux aussi une bonne dose d’adrénaline sur le Krippenstein, dans le massif du Dachstein. Cette plate-forme se situe juste à côté de l’arrivée du téléphérique Dachstein-Krippenstein. On la rejoint facilement par un sentier pédagogique. La construction qui imite une main s’avance jusqu’à huit mètres au-dessus du vide. Elle est accrochée à une falaise de 400 mètres de hauteur et offre une superbe vue sur le lac Hallstätter See et sur la ville de Hallstatt, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Chacune des cinq passerelles surprend par sa conception individuelle. Par exemple, le sol de l’un des « 5fingers » est entièrement constitué de verre et libère ainsi la vue sur 400 mètres de vide, avec le village de Krippenbrunn en contrebas. Au-dessus des 5fingers, au sommet du Krippenstein, se trouve la non moins spectaculaire Welterbespirale. Cette construction futuriste en acier a été aménagée avec des aires de repos confortables et offre une belle vue sur la région Hallstatt - Dachstein/Salzkammergut, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Juste à l’arrivée du téléphérique Dachstein-Gletscherbahn se trouve le Dachstein Skywalk. Cette plate-forme semblable à un balcon suspendu à 2 700 mètres d’altitude s’avance au-dessus d’une falaise de 250 mètres de hauteur sur le Hunerkogel. Le panorama sur les montagnes environnantes y est absolument magnifique. Une attraction vertigineuse s’offre aux randonneurs audacieux sur le versant sud du Dachstein, juste devant le glacier, en dessous du palais de glace : le spectaculaire « Treppe ins Nichts » (escalier dans le néant). Depuis le pont suspendu du Dachstein, 14 marches descendent vers une plate-forme de verre située à 400 mètres au-dessus du vide. L’escalier, où seuls s’aventurent les plus audacieux, est entouré d’une rambarde en verre, présente une pente de douze pour cent et fait partie du plus haut pont suspendu d’Autriche.

Lorsqu’on part en randonnée aux environs de Hinterstoder, on tombe sur un étrange objet : la plate-forme panoramique Stoderblick, visible de loin avec son cadre d’acier rouge. Lorsqu’on admire le panorama sur les alentours depuis l’intérieur de la structure, le cube divise le paysage en quatre sections et encadre ainsi la vue sur les sommets du massif du Totes Gebirge, sur le Warscheneckgruppe et sur la vallée de Stoder.

Copyright des images

La promotion de l’Autriche en tant que destination touristique constitue le principal objectif des deux domaines www.austria.info et www.austriatourism.com.