Please choose Language or Country
or

Sentiers d’altitude au Tyrol

Traverser le plus grand parc naturel d’Autriche, s’élancer sur la piste des aigles ou admirer les précieux edelweiss : les montagnes tyroliennes offrent de multiples possibilités de randonnée, pour tous les niveaux.

La Voie de l’Aigle

De 413 kilomètres, ce chemin de randonnée au long cours traverse tout le Tyrol en 33 étapes. Sur 31 000 mètres de dénivelé cumulé, sa diversité séduit. Les randonneurs venus découvrir le pays au gré de longues marches renouent avec leur rythme intérieur ; les alpinistes chevronnés trouvent de quoi en découdre avec les sommets.

Son nom, la Voie de l’Aigle le doit à son tracé très original qui, vu du ciel, évoque la silhouette d’un rapace aux ailes déployées. L’un des deux itinéraires traverse le Tyrol du Nord, depuis le Kaisergebirge à l’est, en franchissant successivement les Alpes de Brandenberg/le Rofan, le Karwendel, les Préalpes de Tux, le Wetterstein et les Alpes de Lechtal. On peut également suivre le « roi des airs » dans les vallées latérales plus reculées du Tyrol et du Tyrol-Oriental, où neuf étapes d’une journée sont proposées.

Pour ceux qui se lancent dans l’aventure, un kit Voie de l’aigle est disponible sur Internet au Tirol Shop. Il comprend un livret du randonneur avec passeport à tamponner, une trousse de premiers secours, un bandana Voie de l’aigle et un talisman pour la route. Tout marcheur enrichit ainsi le livret de ses souvenirs personnels, tandis que le passeport est détachable. Les randonneurs récompensés d’une épinglette dorée à l’effigie de l’Aigle participent automatiquement à un tirage au sort. Le prix à remporter ? Des vacances de rêve dans l’un des hôtels de randonnée du Tyrol, les Wanderhotels.

Pour en savoir plus :
Randonner en altitude sur les chemins de grande randonnée du Tyrol

Le Chemin de montagne de Stubai

Ce circuit de moyenne montagne, qui exige une certaine habileté par endroits, est situé à une altitude moyenne de plus de 2 200 mètres. La piste qui relie le refuge dit de Ratisbonne (Regensburger Hütte) et celui dit de Dresde (Dresdner Hütte) vous fera franchir le Grawagrubennieder (2 880 m), point culminant de cet itinéraire. Les amateurs les plus expérimentés pourront faire un petit crochet pour partir à l’ascension du Trögler, à 2 902 mètres. 

L’itinéraire complet fait 120 kilomètres, pour près de 9 000 mètres de dénivelée cumulée, mais si la fatigue vous guette ou que la météo se gâte, chaque refuge permet de redescendre directement dans la vallée, où vous attendent les transports en commun

Le prospectus avec descriptif détaillé du chemin, liste des équipements à ne pas oublier, carte panoramique et informations utiles est disponible dans tous les refuges ainsi qu’à l’Office de Tourisme de Stubai. Vous retrouverez aussi toutes ces informations et les descriptifs sur le site www.stubaier-hoehenweg.at 

Pour en savoir plus :
Office de Tourisme de Stubai (Tyrol)
 

Le sentier d'altitude de Paznaun

Si l’ascension exige quelques efforts, les fabuleuses sensations éprouvées au contact de la nature nous récompensent amplement : fertiles pâturages, romantiques forêts de mélèzes, passages rocheux escarpés, la végétation est en perpétuelle mutation. Et le chemin franchit aussi des ponts suspendus, longe des lacs de montagne. Pour faire halte, les randonneurs savourent dans les refuges la cuisine locale et profitent du confort d’un bon lit.

Le circuit mène de See à Galtür via Kappl et Ischgl, célèbres stations de ski, puis retour. Plusieurs étapes le rythment, notamment celle des contrebandiers (Schmuggler-Etappe), le rêve d’Obertal (Obertaler Traum) et l’Advokatenweg (chemin des avocats). Quant aux niveaux de difficulté, ils varient tout autant que le paysage, allant de la promenade de santé à des ascensions exigeantes. À vous de choisir vos tronçons. Pour cela, l’office du tourisme de Paznaun-Ischgl vous fournira compléments d’informations, conseils et cartes.

Pour en savoir plus :
Tirol.at: Paznauner Höhenweg
En altitude, sur les chemins de grande randonnée du Tyrol

La montée de l’Edelweiss à Nauders

L’edelweiss, qui pousse dans les pâturages rocailleux en haute altitude, est emblématique du paysage alpin. Pour admirer cette petite fleur blanche et pure dans son écrin naturel, rendez-vous dans la montée de l’Edelweiss à Nauders, dans le col de Resia. Depuis ce sentier escarpé, le panorama est éblouissant : sur le Dreiländer-Eck – notamment sur la région de l’Engadine dans les Grisons (Suisse) –, sur le Val Venosta dans le Tyrol du Sud (Italie) et jusqu’à l’Ortler. Les alpinistes affamés reprendront des forces à l’auberge de Parditschhof ou au refuge de Labaunalm et s’y offriront même un remontant.

En grimpant vers Bazahler Kopf via Parditsch, ou vers Fluchtwand via Labaun, les randonneurs aguerris affrontent sur un demi-kilomètre un dénivelé de près de 130 m. De bonnes chaussures, un équipement fiable et une solide expérience de la montagne sont indispensables à la sécurité.

Pour en savoir plus :
La montée de l’Edelweiss à Nauders
Faire de l’escalade à Nauders
Climbers Paradise
Faire de l’escalade dans le Tyrol

  • Vomp / Karwendel © Tirol Werbung / Dominik Gigler Vomp / Karwendel © Tirol Werbung / Dominik Gigler

La traversée des Alpes

Le plus souvent, les itinéraires de franchissement des Alpes empruntent des sentiers exigeants. Pour autant, « La traversée des Alpes » est un chemin balisé de grande randonnée accessible à des montagnards moins chevronnés. Ce parcours, d’une difficulté faible à intermédiaire, mène du lac de Tegern à Sterzing via le lac d’Achen et la vallée du Ziller. Sept étapes d’une journée le composent, certaines sections pouvant se faire en bus, en train, en bateau ou en téléphérique pour ménager les forces des randonneurs.

La nuit, on s’arrête dans les diverses localités qui jalonnent le GR. Chambres d’hôtes, pensions ou hôtels toutes catégories assurent un sommeil réparateur. Et le marcheur profite ensuite pleinement de sa journée. Dans les quatre régions traversées, variété paysagère et diversité culturelle font de la traversée des Alpes une expérience inoubliable. Transport des bagages et hébergement tout confort se réservent dans la vallée.

Pour en savoir plus :
www.die-alpenueberquerung.com
www.tirol.at/a-alpenueberquerung
En altitude, sur les chemins de grande randonnée du Tyrol

Le sentier d’altitude du Karwendel

Sillonnant dans le plus grand parc naturel d’Autriche, le sentier d’altitude du Karwendel propose 7 000 m de dénivelé, sur 60 km. Durant cette randonnée de plusieurs jours, découpée en 6 étapes, les marcheurs explorent la région sous toutes ses coutures, de la vallée et aux sommets. Cinq refuges répartis tout au long de l’itinéraire invitent à se détendre et à faire bonne chère, faisant de cette randonnée une expérience inoubliable.

Les six étapes d’une journée font découvrir cette magnifique région du Tyrol qu’est le Karwendel. On alterne entre solitude sauvage des sommets et sérénité de la vallée de l’Inn, autant d’invitations à la contemplation et à la flânerie. Ce chemin de grande randonnée, qui part du plateau de Seefeld, mène en haute montagne à travers bois et pâturages. Avec un peu de chance on peut observer de nombreux animaux sauvages. Le long du parcours, les randonneurs profiteront de la gastronomie locale dans cinq refuges du club alpin connus pour leur hospitalité.

Pour en savoir plus :
Sentier d’altitude du Karwendel

Copyright des images

La promotion de l’Autriche en tant que destination touristique constitue le principal objectif des deux domaines www.austria.info et www.austriatourism.com.