Please choose Language or Country
or

Haute-Autriche : les grottes du Dachstein

Lorsqu’on se retrouve face au Dachstein, on est immanquablement frappé par son immensité.
Et la particularité de ce massif, c’est qu’il aussi monumental à l’intérieur qu’à l’extérieur. La grotte de glace géante, la grotte Koppenbrüller et la grotte du mammouth offrent une aventure naturelle absolument fascinante.

Depuis Obertraun am Hallstättersee, les téléphériques du Dachstein, inscrits au patrimoine mondial, conduisent à la station intermédiaire Schönbergalm. Quelques pas suffisent pour apercevoir les portes des deux grottes naturelles « Rieseneishöhle » (la grotte de glace géante) et « Mammuthöhle » (la grotte du mammouth).

L’architecture naturelle de la grotte de glace géante est colossale. Pendant les visites de 50 minutes, les guides entraînent les visiteurs au cœur de la montagne, jusqu’à la « Cathédrale du roi Arthur ». Dans cette immense salle dominée par d’imposants blocs de roche, des chercheurs ont découvert des ossements d’ours portant des traces de traitement humain. L’étroit passage « Keyeschluf » sert de cage d’escalier pour accéder à l’étage supérieur, véritable musée d’œuvres d’art naturelles en glace. Depuis le « Palais des glaces », l’expédition se poursuit jusqu’à la « Cathédrale de Perceval », puis jusqu’au « Grand Mont de Glace », un cône de glace de plus de neuf mètres de haut. Un peu plus loin, on admire la cloche de glace, également appelée « Château du Graal », qui scintille de toutes les couleurs grâce à un jeu de lumières. Le sol de la « Cathédrale de Tristan » est composé d’une couche de glace de 25 mètres d’épaisseur. On passe ensuite devant un gouffre de glace pour grimper vers la sortie, où l’on profite d’un point de vue extraordinaire sur le lac Hallstätter See et sur Krippenstein.

Avec ses proportions gigantesques, la grotte du mammouth est l’une des plus grandes grottes d’Europe. Depuis son entrée la plus haute jusqu’à son point le plus profond, elle mesure pas moins de 1 199 mètres. Les visiteurs parcourent le réseau de couloirs caverneux pendant une heure environ pour apprendre comment se forment les grottes et quelle est la méthode de travail des chercheurs. Dans le « Royaume des Ombres », la nature elle-même a peint des tableaux extraordinaires dans des tons ocre et blanc, un mélange d’oxyde de fer et de ce qu’on appelle le « lait de lune ». Ces œuvres d’art naturelles ont reçu des noms dignes de véritables peintures, par exemple la « Venus des grottes » (Höhlenvenus) ou la « Dame à la crinoline » (Dame mit Reifrock).

La grotte Koppenbrüller quant à elle se trouve dans la vallée. Une courte promenade le long de la rivière Koppentraun permet de la rejoindre. Dans la plus jeune des trois grottes du Dachstein, on explore les voies d’eau souterraines à l’intérieur de la montagne. Pendant les visites qui durent une heure environ, les guides expliquent comment la grotte s’est formée. Lors de la fonte des neiges ou en cas de fortes précipitations, on assiste à un spectacle impressionnant : le lit sec du ruisseau de la salle Simony se transforme en véritable torrent en quelques minutes à peine.

En savoir plus

Copyright des images

La promotion de l’Autriche en tant que destination touristique constitue le principal objectif des deux domaines www.austria.info et www.austriatourism.com.