Chercher
    • Les dix plus beaux sentiers d’altitude

      Randonner de refuge en refuge, éprouver cette sensation de planer, en toute liberté, au-dessus des vallées – quel bonheur d’évoluer sur les sentiers d’altitude autrichiens !

      Karwendel Höhenweg Pfeishütte

    L’univers des sommets – la randonnée d’altitude en Autriche

    En Autriche, randonner plusieurs jours, de refuge en refuge, à 1 000 ou 2 000 mètres d’altitude figure parmi les activités reines. Souvent, ces circuits durent trois jours, le temps d’un long week-end, et incluent une nuit en haute montagne. Ils empruntent des chemins parallèles, relativement plats et donc très agréables. Chemin faisant, l’esprit s’apaise et le marcheur s’oxygène à fond. De nombreux points de départ permettent de rejoindre ces sentiers et de s’offrir une parenthèse hors du quotidien, au gré de ses envies.

    De refuge en refuge

    Pour se familiariser avec un massif, il n’est pas nécessaire d’atteindre son sommet. Les sentiers d’altitude permettent d’en faire le tour sans se presser, et de s’en approcher. Une halte entre d’abruptes parois rocheuses est l’occasion de sentir le calme autour de soi. Tandis que l’on trempe les pieds dans l’eau fraîche, seul le sifflement des marmottes déchire dans l’air. Une sensation de bien-être nous envahit, et l’on oublie tous les efforts de la journée. Puis, on se remet en chemin jusqu’au prochain moment de détente – le refuge suivant n’est plus très loin !

    Nuit au refuge

    Pour agrémenter les étapes, les refuges qui ouvrent leurs portes aux randonneurs proposent un lit confortable ou un dortoir équipé de matelas, ainsi que des plats régionaux tels que le lard, le fromage, les beignets ou les Kaiserschmarren. Quand le temps est de la partie, on assiste en spectateur privilégié au coucher et au lever du soleil.

    Préparation du sac à dos

    Drap de sac, chaussons chauds et sandalettes d’extérieur, pantalon de jogging, T-shirt, chaussettes, petite serviette de toilette, trousse de toilette avec brosse à dents, dentifrice, savonnette ou gel douche, médicaments, lampe frontale ou lampe de poche, sac-poubelle, boules Quiès® pour un sommeil profond.

    Le sentier d'altitude Venediger-Höhenweg

    Les sept étapes de la partie méridionale du Venediger-Höhenweg

    • Großvenediger
    • Stubaier Höhenweg
    • Eissee
    • Höhenweg ins beschauliche Timmeltal
    • Sajathütte
    • Türmljoch
    • Rostocker Hütte
    LA
    Venediger Höhenweg, Osttirol

    Informations sur le Venediger-Höhenweg

    • Durée :
      6 jours
    • Nombre d’étapes :
      entre 6 et 7
    • Distance :
      56,8 kilomètres
    • Dénivelé :
      3 614 mètres
    • Altitude :
      2 000 – 2 500 mètres
    • Départ
      parking de Ströden
    • Arrivée :
      Matreier Tauernhaus
    • Niveau de difficulté:
      moyen (difficile sur certaines portions)

    1) Venediger-Höhenweg : sept étapes, des panoramas et des refuges splendides, l’un des plus beaux sentiers d’altitude du Tyrol oriental

    Sur le sommet enneigé, les derniers rayons du soleil empourprent le ciel et procurent une agréable sensation de chaleur. Les jambes fatiguées des randonneurs les dirigent toutes seules vers l’auberge. À plus de 2 200 mètres d’altitude, le refuge d’Essener-Rostocker offre, au-delà des commodités classiques d’un refuge de haute montagne, un lieu de sociabilité. On y rencontre d’autres randonneurs, avec lesquels l’on échange ses expériences de montagne. Certains ont déjà parcouru de nombreuses fois le Venediger-Höhenweg et évoquent leur attachement à ce sentier d’altitude, qui mène de refuge en refuge. Nul téléphérique, ni piste de ski, une couverture réseau extrêmement faible, dans ce massif qui culmine à 3 666 mètres d’altitude –, rien ne détourne l’attention de la nature, intacte. On ressent sa présence partout. Également au moment du dîner, lors duquel le gardien du refuge fait des merveilles à partir d’ingrédients frais issus de la ferme familiale. Quel sentiment incroyable de voir le brouillard se lever et d’admirer le glacier tout proche. Le Großvenediger n’est pas du genre à jouer les vedettes : parfois masqué par les nuages, ou dissimulé derrière un autre sommet, il montre à nouveau le « bout de son nez » dès que le ciel se dégage.

    Étape conseillée sur le Venediger-Höhenweg

    Les randonneurs qui ne souhaitent pas parcourir la totalité du Venediger-Höhenweg, ont la possibilité de réaliser uniquement certaines portions. Il est tout à fait possible d’admirer le Großvenediger sans se lancer dans une longue ascension. Depuis le refuge de Johannishütte (2 121 mètres), facile d’accès, on jouit notamment de l’une des plus belles vues du cinquième massif autrichien par ses dimensions et de son paysage de glaciers. Durée de marche : 2 heures depuis le parking de Wiesenkreuz à Dorfertal. Ce refuge est également accessible aux plus âgés et aux enfants. Le Hüttentaxi (taxi refuge) transporte directement au refuge les personnes qui ne sont pas capables ou ne souhaitent pas s’y rendre à pied.

    Ici, dans l’un des plus anciens refuges des alpes orientales, la gérante Margit Unterwurzacher sert de nombreuses spécialités régionales. La viande de bœuf provient de la ferme familiale à Prägraten. En automne, agneau et gibier figurent également à la carte. Les produits laitiers sont fournis par des producteurs locaux. Enfin, le pain est boulangé sur place.

    En cas de changement de temps, on peut redescendre vers la vallée à chaque refuge. Des navettes conduisent aux refuges (Hüttentaxi) depuis tous les parkings de la vallée. En savoir plus : www.huettentaxi.at.

    Margit Unterwurzacher, Hüttenwirtin der Johannishütte

    Le sentier d’altitude du Karwendel au Tyrol

    Naturpark Karwendel, Talschluss Falzthurntal, Gramai

    Sentier d’altitude d’Ouest en Est

    • Durée :
      6 jours
    • Nombre d’étapes :
      6
    • Distance :
      60 kilomètres
    • Dénivelé :
      7 488 mètres (3 685 mètres de montée, 3 803 mètres de descente)
    • Altitude :
      1 130 mètres – 2 239 mètres
    • Départ
      Gare de Reith à Seefeld
    • Arrivée :
      Scharnitz
    • Niveau de difficulté:
      moyen à difficile

    2) Le sentier d’altitude du Karwendel au Tyrol

    Le Karwendel est un massif aux multiples contrastes. On y randonne le long de prairies d’alpage, de tourbières, de torrents, de parois rocheuses, de gorges et de défilés. Le sentier d’altitude du Karwendel mène à la partie méridionale du massif du Karwendel. Le décalage entre la partie sauvage du massif et la vie animée de la vallée de l’Inn surprend.

    Ce chemin de grande randonnée part du plateau de Seefeld et traverse bois et pâturages. De nombreuses espèces animales, notamment des chamois et des bouquetins, colonisent les versants herbeux des crêtes. Quand la vue est dégagée, on peut même observer l’aide de jumelles les aigles qui planent au-dessus du sommet. L’on découvre en bordure du chemin des espèces endémiques d’orchidées, comme l’orchis pourpre ou la céphalanthère rouge.

    La fin de l’été, avec sa météo stable, est une période particulièrement recommandée. Les cinq refuges membres du club alpin proposent, en plus du gîte, des spécialités délicieuses et la possibilité d’échanger avec d’autres marcheurs, avant de reprendre le sentier le lendemain.

    Savoir plus : https://karwendel-hoehenweg.at/en/


    Le sentier d’altitude de Stubai au Tyrol

    Stubaier Höhenweg Kalkkögel

    Sentier d’altitude de Stubai au Tyrol

    • Durée :
      8 jours
    • Nombre d’étapes :
      7
    • Distance :
      100 kilomètres
    • Dénivelé :
      8 000 mètres (4 440 mètres de montée, 4 230 mètres de descente)
    • Altitude :
      2 880 mètres
    • Départ
      Innsbrucker Hütte (Neder)
    • Arrivée :
      Starkenburger Hütte (Fulpmes) ou inversement
    • Niveau de difficulté:
      difficile

    3) Sentier d’altitude de Stubai au Tyrol

    Le randonneur qui emprunte le sentier d’altitude de Stubai − ce circuit réputé difficile qui fait le tour de la vallée de Stubai −, est récompensé par la contemplation d’enivrants paysages de carte postale.

    Il offre une vue sur le Zuckerhütl, le plus haut sommet des Alpes de Stubai. En cheminant le long du Wilde-Wasser-Weg, on découvre le « lac bleu », reconnaissable à ses eaux glaciaires aux reflets turquoise. Des alpages paisibles striés de torrents impétueux, des champs de pierre abritant de calmes lacs de montagnes ouverts sur d’immenses langues glaciaires. Bienvenue au paradis !

    Chacun des huit refuges offre la possibilité aux randonneurs désireux de parcourir uniquement certaines étapes du chemin de grande randonnée et d’altitude de Stubai, de redescendre dans la vallée, puis de retourner, via les transports en commun, aux points de départ de Neder ou de Fulpmes.

    Sentiers d’altitude conseillés

    • Seilbahn, Schneeberg, Niederösterreich

      10) Schneeberg-Wanderweg en Basse Autriche

      Le long de cette boucle de randonnée, les marcheurs découvrent l’histoire du train à crémaillère et le rôle essentiel de l’eau au Schneeberg.  

      Savoir plus
    • Traversée d’un torrent, parc national des Alpes calcaires

      9) Kalkalpenweg en Haute Autriche

      Pour une découverte ludique de la nature, il suffit d’emprunter les gorges du Dr Vogelgesang. Tendez l’oreille et écoutez le chant de plus de 80 espèces d’oiseau !    

      Savoir plus
    • Klafferkessel bei Schladming / Niedere Tauern / Steiermark

      8) Chemin des Tauern à Schladming en Styrie

      L’un des temps forts de cette randonnée est le passage du « Klafferkessels », cette région alpine d’altitude réunit plus de 30 lacs de montagne, posés à différentes altitudes.    

      Savoir plus
    • Bürglalm am Hochkönig

      7) Sentier d’alpage du land de Salzbourg

      Sur les 350 kilomètres que compte ce chemin, 90 % sont situés à une altitude oscillant entre 1 000 et 2 000 m. 120 refuges bordent le chemin.    

      Savoir plus
    • Granattor

      6) Sentier d’altitude du lac de Millstatt en Carinthie

      Ce sentier d’altitude conduit au royaume du grenat, « joyau de l’amour ». Depuis la « Granattor », la vue sur le lac est un baume pour l’âme.    

      Savoir plus
    • Karnische Alpen in Kaernten / Luftaufnahme

      5) Karnischer Höhenweg en Carinthie et au Tyrol oriental

      Les plus beaux passages du « Chemin de la paix » dévoilent au randonneur des vestiges de la première guerre mondiale, notamment des tranchées et des ruines de bunkers.    

    • Lech Zürs am Arlberg - Der grüne Ring

      4) L’Anneau Vert (Grüner Ring) à Vorarlberg

      Sur les hauteurs de Lech-Zürs le long de passages de crêtes et de chutes d‘eau, on découvre les histoires nourries par les sites. Celles-ci dévoilent leurs beautés cachées.