Chercher
    •                 les cascades de Krimml / Parc national du Hohe Tauern
      media_content.tooltip.skipped

    Les spectaculaires chutes de Krimml

    La balade jusqu’aux plus hautes chutes d’eau d'Europe s’avère particulièrement rafraîchissante.

    Кримльский водопад

    En savoir plus :

    media_content.tooltip.skipped

    Les chutes de Krimml

    Sur le sentier qui mène aux chutes, une délicate bruine se pose sur la peau. Sans que l’on s’en aperçoive, elle s’intensifie à mesure que l’on se rapproche de ce spectacle naturel imposant. À chaque inspiration, l’air humide, pur et rafraîchissant, pénètre profondément à l’intérieur des poumons. Une odeur d’aiguilles de sapin, de mousse humide et d’écorce chatouille les narines. L’une des étapes de la randonnée est atteinte : les chutes de Krimml. L’eau s’y précipite dans le vide depuis un ressaut de 380 mètres. Avant d’être visible à l’œil nu, on entend et on ressent déjà le déferlement puissant, le grondement sourd et les tourbillons de l’eau. Des milliards de gouttelettes ultrafines se diffusent dans l’air formant un nuage de bruine bienfaisante.

    Jouissant d’un emplacement de rêve au beau milieu du parc national du Hohe Tauern, les chutes de Krimml sont un véritable joyau naturel. Sur le chemin de quatre kilomètres, bien entretenu, qui mène aux chutes, de nombreux points de vue et belvédères permettent de profiter pleinement du spectacle des eaux impétueuses. Pour rejoindre la chute la plus basse, 10 à 15 minutes de marche sont nécessaires. Pour atteindre la chute la plus haute, il faut compter près d’une heure. Vous pouvez aussi poursuivre votre randonnée dans la vallée de la Krimmler Ache. Au Moyen Âge, des alpages occupaient déjà cette haute vallée idyllique. Aujourd’hui, trois chalets proposent aux randonneurs des spécialités maison : vous verrez ainsi vos efforts récompensés par un casse-croûte typique de la région.

    chutes d’eau et bouillons d’écume

    Bienfaits pour le corps et l’esprit :

    Il y a 200 ans, on était déjà convaincu des pouvoirs de guérison des chutes de Krimml. Aujourd’hui, les propriétés thermales de ce joyau naturel du parc national du Hohe Tauern sont scientifiquement reconnues : les chutes de Krimml fortifient le système immunitaire et atténuent les problèmes respiratoires liés aux allergies. Enrichi en ions négatifs issus des masses d’eau déferlante, l’air qui y circule exerce une action bienfaisante sur le corps, l’esprit et l’âme. Avec une hauteur de 385 mètres, il s’agit des cinquièmes chutes les plus hautes au monde. Depuis cette hauteur, les gouttelettes d’eau se dispersent avec une extrême finesse : elles sont particulièrement bénéfiques contre l’asthme et les allergies.

    Une promenade dans les gorges et les canyons humides suffit déjà à purifier les voies respiratoires et à atténuer les symptômes du stress. Le clapotis et le bruissement du torrent, aussi petit soit-il, favorise l’apaisement et l’adoption d’un rythme plus lent, celui de la nature.

    Krimmler Waterfalls 360 degree Video
    media_content.tooltip.skipped

    Trois conseils pour prendre de belles photos des chutes

    • Krimmler Wasserfälle
      media_content.tooltip.skipped

      3. Pied

      Pour obtenir un effet nébuleux, ne jamais photographier en tenant l’appareil à la main ! Un pied est absolument indispensable pour une exposition longue ! Les pieds en caoutchouc préviennent tout risque de glissade sur le sol humide.

    • Krimml Waterfalls / Krimml
      media_content.tooltip.skipped

      2. Paramètres de l’appareil

      L’exposition longue (quatre secondes environ) permet d’obtenir des reflets – plus l’exposition sera longue, plus l’eau paraîtra nébuleuse. En revanche, si le temps d’exposition est trop long, il arrive qu’on ne distingue plus rien. Ne jamais régler le diaphragme plus de deux crans au-dessus de l’exposition recommandée !

    • Chutes de Krimml / Parc National Hohe Tauern
      media_content.tooltip.skipped

      1. Luminosité optimale

      Quand la luminosité est forte, mieux vaut prendre des clichés le matin ou le soir, quand le soleil est bas. L’excès de lumière entraîne un temps de pose insuffisant. S’il fait plutôt sombre (forêt, gorge), préférer le milieu de la journée. Attention : une valeur ISO trop élevée ajoute du grain à la photo 

    1 / 3
    media_content.tooltip.skipped