Chercher

    Transhumance en Autriche

    En automne, dans les montagnes autrichiennes, les couleurs vives de la transhumance transmettent une joie communicative et invitent à fêter la fin de l’été sur l’alpage.

    Chaque année en Autriche, agriculteurs, bergers et vachers quittent la vallée accompagnés de leur bétail pour gagner les alpages. Là-haut, dans la montagne, les bêtes trouvent une nourriture abondante et de qualité. La pratique de l’élevage alpin contribue également à l’entretien des sols. Selon les conditions climatiques, le bétail séjourne dans les alpages de juin à octobre. De nombreuses communes perpétuent différentes coutumes pour fêter le retour des gardiens de troupeaux et de leur bétail dans la vallée. À Wildschönau au Tyrol, les gardiens de troupeau tirent un trait sur la saison passée dans les alpages d’altitude au cours de la Gru-Nacht. À Ebbs au Tyrol, les amateurs de chevaux pourront admirer la seule et unique descente en Autriche de chevaux de race Haflinger ; et à Piber, en Styrie, le retour aux écuries des jeunes étalons Lipizzans. À Tarrenz au Tyrol, les moutons sont les vedettes de la Schafschied. Dans la région du Fuschlsee, une légende raconte qu’une fois l’été sur l’alpage terminé, les esprits des alpages continuent de hanter les chalets désertés.

    Note : ces dates sont sujettes à d’éventuelles modifications de dernière minute, en raison de possibles changements météorologiques. Pour plus de sécurité, nous vous invitons à consulter les informations fournies par les sites web de chaque région concernée !

    Les plus belles fêtes et transhumances

    Transhumance des bovins à Wildschönau au Tyrol : la Gru-Nacht

    Sur les hauteurs de Wildschönau, les bovins passent l’été dans 46 alpages situés à près de 2 000 mètres d’altitude. Avant de clore la saison, les gardiens de bétail (Almerer) se plient à une coutume originale : autour d’un repas consistant, entourés d’amis et de proches, ils fêtent la Gru-Nacht, la dernière nuit avant la descente de l’alpage.

    Les gardiens de bétail apprécient ensuite quelques derniers moments de calme. Le jour de la descente de l’alpage, ils ramènent les bovins, richement parés d’accessoires colorés, en toute sécurité jusqu’au fond de la vallée. En bas, la musique résonne et une foule joyeuse les attend. Le marché paysan et artisan assure également l’animation. On y trouve des spécialités : les Brodakrapfen (beignets aux pommes de terre et au fromage), les Schmalznudeln (beignets sucrés) et le Krautinger, une eau-de-vie typique de la région, distillée à partir de navet.

    Plus d'info
    Father and son leading the Almabtrieb convoy

    Transhumance des chevaux Haflinger à Ebbs au Tyrol

    Ebbs, au Tyrol, est une commune proche de la nature, où l’on se passionne pour l’élevage des chevaux de race Haflinger. Les plus jeunes étalons passent cinq mois sur l’alpage. Le second samedi du mois d’octobre, ces « crinières sauvages » redescendent à la ferme. Chacun des chevaux parmi une cinquantaine au total est accompagné par un éleveur de Haflinger. Pour suivre les derniers kilomètres du cortège, rendez-vous devant l’hôtel Oberwirt à Ebbs. Hommes et chevaux se dirigent ensuite vers le manège du haras d’Ebbs (Fohlenhof). La présentation des étalons sonne la fin de l’été dans les alpages.

    Plus d'info
    De paarden voeren op de Fohlenhof

    Présentation des moutons à Tarrenz au Tyrol

    Les moutons et les brebis passent traditionnellement l’été dans les alpages d’Hinterberg. Leur trajet dans la vallée dure plus de trois heures, pauses d’hydratation comprises. Certains animaux sont parés de branches de sapin et de fleurs en papier crépon, car les moutons ne feraient qu’une bouchée des fleurs naturelles. À Tarrenz, lors du Schafschied, près d’un millier de moutons se pressent dans l’étroite Trujegasse. 

    Les animaux sont ensuite regroupés dans la Bangert, une vaste prairie située derrière l’hôtel-restaurant Sonne, puis remis à leurs propriétaires respectifs. Le nom de la fête trouve son origine dans cette coutume : lors du Schafschied (en fr., « les adieux des moutons »), les moutons qui ont passé l’été ensemble, se séparent. À cette occasion, les spectateurs sont conviés à une fête. Les restaurateurs de la région proposent des spécialités à base de mouton. Différents groupes de musique assurent l’ambiance.

    Plus d'info
    Troupeau de moutons au Schafsiedel

    Vaches contre fantômes des alpages dans la région de Fuschlsee au Salzkammergut

    Le Gruberalm, perché à 1 000 mètres d’altitude est lui aussi un lieu des plus idylliques. Chaque année, en septembre, les vachers s’y attèlent à une dernière tache : ils confectionnent minutieusement les parures que le bétail portera lors de la descente de l’alpage. Le 14 septembre, c’est le jour J : la fête commence le matin ; à midi, on rassemble et on pare les vaches. L’après-midi, le cortège, accompagné d’une foule de curieux, se met en route vers la vallée.

    Le calme revient ensuite sur l’alpage. La légende raconte qu’à la fin de la saison estivale, le fantôme de l’alpage prend possession des chalets et y réside jusqu’au début de l’été suivant.

    Plus d'info
    Vaches dans les alpages

    En Autriche, il existe près de 8 000 alpages, dans lesquels paissent près de 4 500 bêtes. Ces alpages occupés par le bétail abritent en été quelque 311 000 bœufs, 112 000 moutons, 10 000 chèvres et près de 9 000 chevaux. Sans cette présence essentielle qui contribue à les entretenir, ces espaces précieux tomberaient à l’abandon et seraient reconquis par la forêt.

    Vorarlberg

    Au Bregenzerwald et au Montafon, on pratique l’agriculture à trois niveaux. L’éleveur se déplace toute l’année avec son bétail. Le premier niveau est celui de l’étable d’origine, située dans la vallée. Vers le début du mois de juin, l’éleveur conduit son bétail sur l’alpage intermédiaire (Maisäß). Celui-ci se trouve à près de deux heures de marche au-dessus du lieu de séjour habituel, soit entre 1 200 et 1 400 mètres d’altitude. Quand les stocks de nourriture sont épuisés, les animaux sont confiés au propriétaire de l’alpage (Alpmeister). L’Alpmeister conduit le bétail sur l’alpage d’altitude (Hochalpe), où les vastes prairies sont couvertes d’herbe grasse.

    Schoppernau : Schaufschod, transhumance 2020 annulée
    www.au-schoppernau.at/fr
    Schwarzenberg :
    à déterminer
    https ://www.schwarzenberg.at/en/

    Montafon :
    Bartholomäberg, St Gallenkirch, Gargellen, Tschagguns, Silbertal
    : 05.09.2020
    www.montafon.at/en
    Riezlern/Kleinwalsertal :
    transhumance 2020 annulée
    www.kleinwalsertal.com/en


    Tyrol

    Depuis des siècles, de nombreuses communes du Tyrol fêtent comme il se doit le retour du bétail à la fin de la saison estivale.

    Auffach et Niederau/Wildschönau : transhumance 2020 annulée
    https ://fr.tyrol.com

    Alpes de Kitzbühel :
    Brixental :
    transhumance 2020 annulée
    Hopfgarten/région de la Haute Salve :
    26.09.2020
    Kirchberg/Tyrol :
    transhumance 2020 annulée
    St Ulrich am
    Pillersee : 19.09.2020
    Westendorf/Brixental :
    transhumance 2020 annulée
    www.kitzbueheler-alpen.com/fr

    Kössen/Kaiserwinkl :
    19.09.2020
    https ://fr.tyrol.com

    Kufsteinerland :
    Ebbs :
    10.10.2020, désalpe des étalons Haflinger
    Kufstein :
    10.10.2020
    Thiersee :
    transhumance 2020 annulée
    www.kufstein.com/en

    Pertisau/Achensee :
    18.09.2020
    https ://fr.tyrol.com

    Pfunds/Oberland tyrolien :
    19.09.2020
    www.tiroler-oberland.com/en

    Reith/Alpbachtal :
    transhumance 2020 annulée
    https ://fr.tyrol.com

    Söll/Wilder Kaiser :
    transhumance 2020 annulée
    www.wilderkaiser.info/fr

    Tannheim/vallée de Tannheim :
    transhumance 2020 annulée
    https ://fr.tyrol.com

    Tarrenz/région d’Imst :
    13.09.2020, Schafschied
    https ://fr.tyrol.com


    Zillertal :
    Finkenberg, Fügen, Gerlos, Mayrhofen, Zell am Ziller, etc. :
    du 19.09. au 03.10.2020
    www.zillertal.at/fr

    Consulter les dates des transhumances dans les villages tyroliens


    Salzburger Land et Salzkammergut

    Quand les vaches ont brouté les dernières herbes grasses des pâturages alpins vient le temps du Bauernherbst (automne paysan). Entourés de leur bétail, agriculteurs et vachers quittent l’alpage. Pour indiquer que l’été sur l’alpage s’est déroulé sans encombre pour les hommes et les bêtes, le bétail est paré de couronnes de fleurs avant d’entamer sa descente vers la vallée.


    Salzburger Land

    Filzmoos : transhumance 2020 annulée
    www.filzmoos.at/en

    Wagrain : transhumance 2020 annulée
    www.wagrain-kleinarl.at/en

    Gruberalm/Hintersee – région du lac de Fuschl : 19.09.2020
    www.fuschlsee.salzkammergut.at/en
    Krimml/parc national du Hohe Tauern : transhumance 2020 annulée
    www.zillertalarena.com/en
    Maishofen/Pinzgau : 19.09.2020
    www.maishofen.com/en
    Rauris/parc national du Hohe Tauern : 13.09.2020
    www.raurisertal.at/en
    St Martin et Lofer/land de Salzbourg, vallée de Saalach : 05.09.2020
    www.lofer.com/en
    Sportgastein/vallée de Gastein : descente des moutons, transhumance 2020 annulée
    ww.gastein.com/en


    Haute-Autriche

    Rettenbachalm/Bad Ischl : 03.10.2020
    www.salzkammergut.at/en

    Dachstein Salzkammergut :
    Hütteneckalm/Bad Goisern :
    19.09.2020, descente de l’alpage et contrôle des moutons
    www.dachstein.salzkammergut.at/en
    Moosalm/Gosau :
    19.09.2020
    www.dachstein.salzkammergut.at/en
    Plankensteinalm/Gosau :
    19.09.2020
    www.dachstein.salzkammergut.at/en
    Wolfgangsee :
    03.10.20 et 04.10.2020
    www.wolfgangsee.salzkammergut.at/en


    Carinthie

    À la mi-septembre, la descente de l’alpage peut commencer. Les vaches parées de couronnes sont regroupées dans la vallée en début d’après-midi. Lors de la fête de la transhumance, des groupes de musiciens se produisent, on sert de délicieuses spécialités des alpages et on met à l’honneur l’artisanat traditionnel.

    Bad Kleinkirchheim : transhumance 2020 annulée
    www.badkleinkirchheim.com/en

    Mallnitz :
    19.09.2020
    www.mallnitz.at/en


    Styrie

    En Styrie, la descente des alpages la plus importante a traditionnellement lieu le dernier samedi du mois de septembre. Depuis le Lachtal, près de 450 têtes de bétail venues des différents alpages de la région se pressent à Hochegg. Le bétail est paré de branches de pin et d’épicéa et de fleurs des Alpes tressées avec des rubans, des strass et des perles. On lui accroche également autour du cou différentes cloches, en fonction de leur place dans le cortège. Cérémonie religieuse, musique et danse accompagnent cette coutume.

    Almabtrieb Lachtal - Hochegg : transhumance 2020 annulée