Chercher

    La Voie de l’Aigle au Tyrol – l’Adlerweg

    L’Adlerweg, littéralement Voie de l’Aigle, est un chemin de grande randonnée qui traverse le Tyrol de part en part et longe une étonnante diversité de paysages.


    33 étapes, 2 itinéraires, 433 kilomètres


    L’Adlerweg, décrit un parcours semblable à la silhouette d’un aigle aux ailes déployées. Au total, 33 étapes permettent d’admirer le Tyrol et de partir à la conquête des montagnes.

    La Voie de l’Aigle est formée de deux itinéraires. Le premier, situé au Tyrol du Nord, se compose de 24 étapes qui relient le massif du Kaisergebirge et l’Arlberg. Le second se trouve au Tyrol oriental et comprend neuf étapes entre les deux plus hauts sommets d’Autriche, le Grossglockner et le Grossvenediger. Le principal atout de ce chemin, c’est sa diversité : la Voie de l’Aigle fait le bonheur des simples randonneurs venus se ressourcer au contact de la nature comme des grimpeurs et alpinistes chevronnés mus par l’ivresse des sommets. Le tout pour pas moins de 433 kilomètres et 31 000 mètres de dénivelé positif.

    Sur ces sentiers, on jouit pleinement de la proximité avec la nature. Mais ce qui est encore plus précieux, c’est le calme incomparable de la haute montagne. C’est l’adrénaline que l’on ressent après la montée. C’est encore le spectacle de ces géants de roche et la vue d’une montagne encore plus haute qu’il va falloir escalader. Le chemin dévoile sans cesse un nouvel objectif à atteindre : côtoyer l’aigle au plus près, et surtout soi-même.




    L'Adlerweg

    La voie d'Aigle est le chemin de grande randonnée le plus renommé du Tyrol.

    La Voie de l’Aigle (Adlerweg), Rofan

    La Voie de l’Aigle, partie Nord

    • Durée
      24 jours
    • Longueur
      397 km
    • Étapes
      24
    • Altitude
      478 à 2 749 m
    • Dénivelé
      31 000 mètres
    • Point de départ
      St. Johann
    • Point d’arrivée
      St. Christoph
    • Difficulté
      moyenne à élevée

    La Voie de l’Aigle, partie Nord

    L’itinéraire du Tyrol du Nord conduit en 24 étapes de Sankt Johann (Unterland) à Sankt Anton am Arlberg, en traversant entre autres la chaîne du Wilder Kaiser, les Alpes de Brandenberg, les massifs du Rofan et des Karwendel, ainsi que les Alpes du Lechtal. Les itinéraires régionaux, reliés aux axes principaux, permettent quant à eux d’explorer les jolies vallées latérales du Tyrol.

    Notre petit conseil : Quand l’estomac commence à gargouiller, n’hésitez pas à franchir le seuil de l’un des refuges pour goûter un Kaiserschmarrn, cette délicieuse omelette sucrée. Faites par exemple une halte au Kaiserjochhaus (étape n° 23) ou au chalet Hämmermoosalm (étape n° 16). Vous profiterez du paysage tout en vous régalant.


    Le chemin des aigles, Tyrol oriental

    La Voie de l’Aigle, partie Est

    • Durée
      9 jours
    • Longueur
      93 km
    • Étapes
      9
    • Altitude
      2 000 à 2 500 m
    • Dénivelé
      7 750 mètres
    • Point de départ
      Ströden parking
    • Point d’arrivée
      Lucknerhaus
    • Difficulté
      moyenne à élevée

    La Voie de l’Aigle, partie Est

    Dans la partie orientale du land, l’aigle déploie ses ailes pour embrasser la région du Hohe Tauern, avec son parc national, dans les vallées de Virgental et Kalser Tal. Les quatre premières étapes coïncident en grande partie avec celles du Venediger Höhenweg. Par ses sentiers, l’Adlerweg du Tyrol oriental mène du pied du Großvenediger à Kals am Großglockner. Il s’agit alors de venir à bout de 93 km et d’un dénivelé avoisinant les 8 000 m.

    Nos recommandations de refuges

    Les 4 plus beaux refuges de montagne

    • Le Steinsee Hütte, refuge confortable à 2 061 mètres d'altitude, est un point de départ idéal pour prendre des cours d'escalade et s’adonner à de nombreuses autres activités de plein air l’été.
    • Le Württembergerhaus se situe dans les Alpes de Lechtal, un cadre de toute beauté pour les passionnés d’alpinisme.
    • Le Falkenhütte, au cœur du parc naturel du Karwendel, offre un panorama unique et un vaste réseau aux alentours pour les randonneurs, les grimpeurs et les vététistes.
    • Le Gaudeamushütte, dans la région du massif de l’Empereur (Kaisergebirge), est l’un des refuges préférés des familles. On y déguste notamment de nombreux délices tyroliens.
    Sentiero dell'aquila tappa 20: vista della Steinseehütte

    Cela pourrait également vous intéresser

    • La vieille ville

      Innsbruck : capitale des Alpes

      Décourvrez la capitale du Tyrol avec le Petit Toit d'or, le funiculaire moderne de la Hungerburgbahn et plusieurs montagnes pour la randonnée, le vélo ou le ski.

      Lire la suite
    • Großglockner Hochalpenstraße, Blick von der Edelweißspitze

      Le sommet du Grossglockner

      Du haut de ses 3.798 mètres, le Grossglockner est la plus grande montagne d’Autriche et s'entend de la Carinthie au Tyrol Oriental.

      Lire la suite