Please choose Language or Country
or

Région

Musique tyrolienne

Découvrez les origines de la musique folklorique et comment aujourd'hui elle se réinvente et mélange tradition et modernité.

Origines et histoire

La musique folklorique est née à une époque où la télé et la radio n’existaient pas et où il fallait trouver une activité pour occuper son temps libre. De nombreux fermiers se mirent à jouer d'un instrument afin de pouvoir s’occuper pendant les longues soirées d’hiver ou sur les champs quand le travail manquait. Et c’est ainsi qu’est né ce style de musique !

Il y a 400 ans, les premiers instruments utilisés étaient la vielle et la cornemuse ; le violon fit son apparition au début du 18ème siècle. Avec l’apparition des chapelles militaires, les violons furent remplacés par des instruments à vent. Ainsi l’harmonica et le tympanon s’imposèrent durant le 20e siècle.
 

La musique tyrolienne

Au Tyrol, forts de leurs succès, les groupes de musique tyrolienne sillonnaient déjà au 19ème siècle les États-Unis. Aujourd’hui, le Tyrol compte de nombreux groupes folkloriques et plus de 300 fanfares toujours vêtus de leur tenue traditionnelle.

La musique tyrolienne continue de ravir petits et grands. Elle est authentique, variée, vivante et bien sûr sentimentale. La pratique du yodel est encore très importante. Les musiciens et chanteurs sont notamment accompagnés de cors des Alpes, cithares, harpes et acordéons et parfois même de danseurs de « Schuhplattler », la fameuse danse tyrolienne.

L’été durant, les villages tyroliens sont souvent le théâtre de concerts de plein air. En ville, Insbruck se démarque par ses nombreux événements où la musique tyrolienne est toute l'année à l'honneur. Des soirées de concerts d’instruments à vent ont lieu chaque été dans la cour du Palais Impérial lors des Concerts Promenades qui perpétuent les traditions tyroliennes et offrent des œuvres de grands compositeurs pour orchestre à vent et orchestre militaire. À l’auberge Sandwirt Inn, la famille Gundolf propose toute l'année des soirées tyroliennes, avec au programme, musique, danse et chansons tyroliennes.
 

La « nouvelle musique folklorique »

À partir du milieu des années 1980, la musique folklorique commença à s’inspirer de la musique pop. Ainsi des airs traditionnels se trouvaient mixés à la culture musicale des jeunes. Depuis 1990, le groupe Attwenger s’est fait connaître avec ses albums aux noms monosyllabiques (« Most », « Pflug », « Luft » et « Song ») et son sens de l’autodérision et s’impose comme un véritable pionnier d’un nouveau style de musique folklorique. Cette « nouvelle musique folklorique » a trouvé un public qui rassemble à la fois les amateurs de musique folklorique traditionnelle, de musique contemporaine et aussi de musique classique.

  • Groupe de musique traditionnelle © Wildschönau Tourismus Groupe de musique traditionnelle © Wildschönau Tourismus
  • The Golden Roof with a traditional music choir © TVB Innsbruck / Christof Lackner The Golden Roof with a traditional music choir © TVB Innsbruck / Christof Lackner
  • Musikanten © Blasmusikfestival Musikanten © Blasmusikfestival
  • Winzerfest Schuhplattler © TVMA – Bernhard Bergmann Winzerfest Schuhplattler © TVMA – Bernhard Bergmann

Musique folklorique en Autriche

Festivals

MID EUROPE®, festival pour instruments à vents
Aufsteirern, festival de musique styrienne
wean hean, festival de la chanson viennoise : traditionelle et moderne

Groupes de musique foklorique moderne

Attwenger
Querschläger
mnozil brass
Vienna Horns
Herbert Pixner

Copyright des images

La promotion de l’Autriche en tant que destination touristique constitue le principal objectif des deux domaines www.austria.info et www.austriatourism.com.