Chercher
    • Lisztzentrum
      media_content.tooltip.skipped

    Franz Liszt : star du piano

    Personnalité au caractère ambigu, le pianiste et compositeur Franz Liszt (1811–1886), originaire de Raiding au Burgenland, connut une carrière exceptionnelle.

    Son père, ambitieux, rêvait le jeune Franz en musicien prodige, à l’image de Mozart. Son vœu fut exaucé : enfant déjà, Liszt partait en tournée en Angleterre et en France – et soulevait l’enthousiasme du public dans les plus vastes salles de concert. Mais ce n’était que le début d’un parcours extraordinaire, ponctué de moments de gloire, mais aussi de contradictions. Franz Liszt semble avoir vécu mille vies.

    Résumé d’une vie riche

    Image not found

    Franz Liszt

    • Date de naissance
      22 octobre 1811
    • Lieu de naissance
      Raiding, Burgenland
    • Domiciles
      Vienne et Paris
    • Âge
      75 ans

    Le gamin du Burgenland

    • Fils d’un fonctionnaire d’empire et d’une ancienne femme de chambre, Liszt a vu le jour en 1811 à Raiding, village alors encore rattaché à la Hongrie. Fils unique, il a été très choyé dans son enfance.
    • Son père aurait aimé entreprendre une carrière de musicien. À la naissance de Franz, il note dans son journal intime : « Tu incarnas l’idéal artistique qui a en vain bercé ma jeunesse. » Dès sa prime enfance, il reçoit l’enseignement des meilleurs professeurs de piano.
    • Liszt passe ses dix premières années au Burgenland, puis part étudier à Vienne et à Paris et affirme, au fil des tournées, son caractère cosmopolite. Partout où il se produit, sa personnalité complexe fait parler d’elle.

    La maison de Liszt à Raiding

    La commune de Raiding compte près de 900 habitants à peine. Lieu de naissance de Franz Liszt, elle occupe toutefois une place importante dans les livres consacrés à l’histoire de la musique. Liszt vient au monde en 1811 dans une propriété agricole appartenant au domaine du Prince Esterházy. La demeure historique, conservée en partie, abrite aujourd’hui la maison Liszt (Liszt-Haus). Le musée se concentre sur les jeunes années de ce génie du piano. Des expositions et un programme conçu pour les enfants fournissent des détails extrêmement précis sur son éducation. Le foyer de la salle de concert attenante, aménagée en 2006, abrite la seconde partie de l’exposition permanente. On s’y familiarise avec Liszt, artiste et homme d’affaires à succès, qui savait se mettre en scène avec talent. Des visites, des concerts et un programme jeune public sont également proposés. La maison Liszt ouvre ses portes au public de mars à novembre.

    En savoir plus
    Lisztzentrum
    media_content.tooltip.skipped

    Star dans l’air du temps

    Elvis et les Beatles n’ont pas été les premiers à déclencher l’hystérie collective lors de leurs apparitions sur scène. Plus de cent ans avant, lors de ses interminables tournées, Franz Liszt provoquait l’extase du public et des évanouissements en série. L’auteur Heinrich Heine a utilisé le terme de « Lisztomanie » pour décrire ce phénomène. Cette ferveur n’était pas uniquement liée au talent exceptionnel de Liszt. L’artiste alimentait lui-même délibérément le véritable culte voué à sa personne. Il a notamment été le premier pianiste à placer son piano à queue perpendiculairement au public, dévoilant ainsi la totalité de son corps. Lors de ses déplacements professionnels, Liszt voyageait dans sa propre calèche – pendant du jet privé des célébrités actuelles. Un responsable réglait les moindres détails de ses tournées.

    Le saviez-vous… ?

    Un homme de contradictions

    Franz Liszt était infatigable. Il a donné des milliers de concerts. Une fois âgé, il n’a eu de cesse de composer. Son œuvre est si vaste, qu’aujourd’hui encore elle n’a toujours pas livré tous ses secrets. Liszt a pourtant traversé des périodes d’isolement et d’abattement, marquées par un désœuvrement complet. Sa personnalité était complexe : à la fois célébrité hyperactive et artiste mutique.

    Liszt était pétri de contradictions : toute sa vie, il fut considéré comme un séducteur. Or, à un âge plus avancé, il se tourna vers la religion et reçut l’ordination. Durant sa jeunesse de pianiste star, il avait une réputation d’égoïste invétéré. Or, il devint plus tard le mécène désintéressé d’autres compositeurs, notamment de son gendre, Richard Wagner.

    Événements en Autriche

    media_content.tooltip.skipped
    media_content.tooltip.skipped