Please choose Language or Country
or

Gorges et cascades au Tyrol

Le Tyrol est une région idéale pour marcher au bord de l’eau. De multiples ruisseaux de montagne et cascades envoûtent les randonneurs avec une eau turquoise, des ponts de pierre naturels, des grottes et des gorges impressionnantes.
 
Dans le WildeWasserPark (parc des eaux sauvages), le sentier WildeWasserWeg emmène les visiteurs à la découverte de l’eau sous ses multiples aspects. L’itinéraire commence au chalet Tschangelair Alm et passe par les chalets Sulzenauhütte, Dresdner Hütte et Regensburgerhütte. Les sources d’eau thermale du monastère de pèlerinage Maria Waldrast, des lacs de montagne romantiques, les tourbières hautes, d’imposantes gorges et bien d’autres surprises sont au programme. Les cascades de la Grawa et du Mischbach offrent elles aussi une expérience naturelle impressionnante. Et depuis la plate-forme Top of Tyrol, située à 3 210 mètres d’altitude à l’arrivée du téléphérique du glacier de Stubai, on savoure un panorama à couper le souffle.

La randonnée qui mène à la cascade du Sintersbach à 1 298 m est recommandée à tous ceux qui aiment ce spectacle naturel : ici, l’eau chute de 85 m dans le vide.

Le sentier Quellenweg en direction de Maria Waldrast dans le Wipptal est jalonné de fontaines et de sources. La fontaine du monastère est particulièrement remarquable : l’eau s’y écoule en tournant vers la droite, on lui prête même des vertus curatives.

Le sentier Wasserfallweg à Hintertux (environ 4 km) dévoile les puissantes chutes d’eau de la vallée de Tux, de profonds cirques rocheux, des ponts de pierre naturels, des grottes et des gorges : la garantie d’une aventure riche en contrastes dans les montagnes du Zillertal. À 1 500 mètres d’altitude dans la partie la plus reculée des Alpes de Tux, on découvre une particularité géologique « cachée » : le Hochstegenkalk, une fine bande de marbre qui s’étire de Mayrhofen jusqu’à bis Hochstegen. L’imposante cascade Schraubenfall manifeste l’incroyable force que libère l’eau projetée depuis les hauteurs. Un bloc de roche fendu sur le chemin fait penser à la gueule d’un poisson, on l’appelle d’ailleurs la « gueule de la baleine » (Walfischmaul). La tourbière basse est peu à peu remplacée par une végétation de roche sèche. Dans la forêt de protection des d’épicéas, on rencontre la « Baumbart » (barbe de l’arbre), une sorte de lichen qui témoigne d’une qualité d’air exceptionnelle.

La région TirolWest offre de superbes excursions avec la gorge Zammer Lochputz. Le sentier agrémenté de jeux d’eau conduit les visiteurs au cœur d’une gorge mystique et près de la cascade Lötzer Wasserfall. Les eaux puissantes mugissent sous les pieds des randonneurs, creusant la montagne au fil des siècles et dessinant des formations rocheuses extraordinaires. Le passage de la passerelle de métal qui surplombe le torrent impétueux est particulièrement spectaculaire. Des légendes entourent la gorge Zammer Lochputz et accompagnent les explorateurs en chemin : l’itinéraire commence avec la plus vieille centrale hydroélectrique du Tyrol et des mythes sur le thème de l’eau, puis se poursuit avec une forge en ruines et la traversée d’une grotte pour arriver enfin au « taureau de pierre », la gorge Zammer Lochputz. À la fin du parcours, on assiste à une présentation multimédia fascinante dans la Lötzturm, une tour datant des guerres d’Appenzell.

Les randonneurs qui se rendent à la gorge de Kundl longent tranquillement le cours tumultueux de la Wildschönauer Ache, coincée entre des parois rocheuses atteignant 200 mètres de hauteur par endroits. Le sentier passe sous des saillies rocheuses et traverse ponts et tunnels sur environ trois kilomètres de parcours.

Dans la région Imst-Gurgltal se niche la gorge Rosengartenschlucht, l’une des plus belles d’Autriche. Elle s’étire sur 2 kilomètres, depuis la grotte bleue jusqu’à l’église Saint-Jean. L’excursion réserve de nombreuses surprises, notamment des maisons imbriquées dans les parois de la falaise. Pour traverser la magnifique gorge, on emprunte des passerelles en bois, des escaliers en pierre et des tunnels creusés dans la roche le long du torrent impétueux qui se précipite du haut des parois rocheuses dans un fracas d’écumes et se faufile à travers des goulets d’étranglement naturels.

Sur le plateau au nord d’Angerberg, 2,9 km au nord-est de Mariastein, se situe la seule grotte de glace de l’ouest de l’Autriche ouverte au public. On atteint facilement l’entrée située à 1 520 m d’altitude grâce à un sentier balisé depuis la vallée de l’Inn par le Buchacker Alm ou depuis le lac Hinterthiersee par le Köglalm et l’Hundalm.
La cascade Stuibenfall, divisée en deux paliers, est la plus grande et sans doute l’une des plus belles du Tyrol. Non loin d’Umhausen, le Horlachbach chute de 159 mètres par-dessus les rochers dans la vallée antérieure de l’Ötztal. L’histoire de la cascade de Stuibenfall commence il y 9 000 ans, lorsqu’un glissement de terrain a coincé le Horlachbach à Niederthai et que l’eau a dû se frayer un nouveau chemin dans la montagne. Un des plus imposants paysages naturels du Tyrol était né. Ceux qui recherchent une expérience particulière viennent voir la cascade en nocturne. Au cours de l’été, elle est éclairée tous les mercredis jusqu’à minuit. Les aventuriers peuvent emprunter les câbles métalliques presque invisibles juste devant le pont de pierre (équipement de sécurité obligatoire). Le village d’Ötzi situé non loin de là mérite également le détour.

Des montagnes rocheuses au romantisme sauvage, des cascades rugissantes, des eaux vert émeraude et un panorama magnifique : la gorge Wolfsklamm près de Stans, dans la Silberregion Karwendel, est considérée par les connaisseurs comme la plus belle des Alpes avec ses 354 marches et ses ponts en bois. Il faut environ 3 heures pour parcourir l’itinéraire aller-retour de 6 kilomètres. Après la gorge, un chemin de pèlerinage conduit jusqu’à Sankt Georgenberg, le plus ancien lieu de pèlerinage du Tyrol.

Chutes d’eau au Tyrol

Gorges et cascades au Tyrol

Copyright des images

La promotion de l’Autriche en tant que destination touristique constitue le principal objectif des deux domaines www.austria.info et www.austriatourism.com.