Chercher

    Les plus belles routes panoramiques

    Des vues spectaculaires, une nature intacte, des paysages romantiques et d’inoubliables pauses gourmandes ponctuent les routes panoramiques autrichiennes.

    Neuf routes panoramiques inoubliables

    Il existe une manière originale de découvrir les Alpes autrichiennes. Les routes panoramiques autrichiennes ouvrent de nouvelles voies de découverte. Elles traversent la montagne, tantôt au pied des glaciers, tantôt au fond des vallées, le long des vignes et jusqu’à de féeriques auberges. Les routes étroites, aux nombreux lacets, offrent différentes déclivités pour le plus grand plaisir des automobilistes passionnés et ne laissent aucune place à l’ennui. Leurs aires de repos sont également connues dans le monde entier pour leur photogénie exceptionnelle.

    La Haute Route Alpine du Grossglockner

    Haute route alpine du Großglockner

    • Longueur :
      48 km
    • Altitude max. :
      2 504 m
    • Ouverture :
      de mai à Octobre
    • Péage :
      oui

    1. Haute route alpine du Großglockner

    La route de montagne autrichienne la plus en altitude !

    La haute route alpine du Großglockner, célèbre route touristique, mérite son nom à plus d’un titre !

    Cette haute route alpine, qui relie les länder autrichiens de Salzbourg et de Carinthie, offre une longueur totale de 48 km et 36 virages en épingle à cheveux et culmine à plus de 2 504 mètres d’altitude. La haute route alpine du Großglockner mène aux plus beaux trésors que l’Autriche possède : depuis le parc national du Hohe Tauern, l’itinéraire permet d’atteindre le Großglockner, sommet auquel la route doit son nom ; coiffé par le glacier du Pasterze, à 3 798 m d’altitude.

    Les nombreuses plateformes d’observation, les six sentiers de découverte, ponctués de nombreux panneaux d’information, et les deux bureaux d’information touristique invitent à découvrir la faune et la flore du parc national du Hohe Tauern, tout en écoutant les marmottes siffler aux confins du glacier.

    Inaugurée en 1935, la Mautstraße, tracée sur un itinéraire remontant à 2 000 av. J.-C., constitue également l’une des étapes du Tour d’Italie. Cette course fait des émules : chaque premier dimanche de juin, une course annuelle (Glocknerkönig) organisée sur ce tronçon offre aux cyclistes amateurs la possibilité d’imiter leurs idoles.

    La haute route alpine du Großglockner est ouverte à la circulation :

    • de mai à juin, entre 6 h 00 et 20 h 00,
    • du 16 juin au 15 septembre, entre 5 h 00 et 21 h 30,
    • et du 16 septembre à fin octobre, entre 6 h 00 et 19 h 30.

    Pour plus d’informations, consulter : www.grossglockner.at

    La route alpine de Villach

    • Longueur :
      16 km
    • Altitude max. :
      1.732m
    • Ouverture :
      toute l'année
    • Péage :
      Oui

    2. La route alpine de Villach

    Le bonheur des passionnés de conduite !

    La route alpine de Villach est idéale pour celles et ceux qui souhaitent s’écarter des pistes de ski pour une découverte à vélo ou sur les sentiers de randonnée.

    L’aventure commence en Carinthie, à un jet de pierre des frontières italiennes et slovaques, et le trajet de 16,5 km monte à une altitude de 1 732 m. Construite en 1965, la route relie Villach-Möltschach au point de vue de Rosstratte. La route mène à Dobratsch, un village situé au pied du massif éponyme. Pour l’anecdote, deux églises y ont été érigées, l’une allemande, l’autre slovaque.

    En plus de l’attrait de sa vue incroyable sur les Alpes juliennes, et des villages de Villach et de Dobratsch, la route est également appréciée pour les sensations de conduite uniques qu’elle procure. Les sept épingles à cheveux et les 116 virages constituent un défi de taille, même pour les conducteurs les plus chevronnés et les changements de météo soudains, ainsi que la force des vents, dus à l’altitude élevée, peuvent surprendre. Ce d’asphalte exauce les rêves d’aventure les plus fous.

    Cette expérience forte en adrénaline est ouverte toute l’année contre un droit de péage modique.

    Pour plus d’informations, consulter : www.villacher-alpenstrasse.at

    The "Südsteirische Weinstraße"

    La route styrienne du vin

    • Longueur :
      25 km
    • Ouverture :
      toute l'année
    • Péage :
      non

    3. La route styrienne du vin

    Un itinéraire sensoriel

    Selon le vieil adage « Le sang des Styriens n’est pas du jus de framboise ». Il en va de même pour cette route. Au beau milieu d’un paysage fabuleux, au fil de vignobles parfumés et de villages pittoresques, elle invite à découvrir de merveilleux Heurige, sortes de guinguettes traditionnelles, et à l’hospitalité autrichienne.

    Le Styrie orientale se situe à moins d’une heure de Graz et se distingue par ses paysages et sa gastronomie. La route styrienne du vin offre les meilleurs crus autrichiens. Longue de 25 km, elle relie Ehrenhausen à Leutschach. La plus vaste région viticole d’Autriche est le berceau de nombreux vins blancs récompensés.

    Les spécificités du terroir propre à chaque vallée styrienne confèrent au vin son goût unique et les nombreux Heurigen y sont des lieux rêvés pour une pause méritée, sous le signe du plaisir et de la découverte. Tandis que les hôtes dégustent un verre de riesling, de chardonnay ou de gewürztraminer, les restaurateurs leurs narrent des anecdotes sur l’histoire de leur famille, attachée à la culture des plus beaux vignobles depuis des générations ou les laissent admirer le paysage exceptionnel. Conseil d’épicurien : lors des journées les plus ensoleillées, il est possible d’admirer au loin les paysages slovènes.

    La Styrie orientale est également idéale pour découvrir certaines curiosités tout à fait uniques, comme les Klapotetz, un moulin à vent répandu dans les vignobles styriens, qui sert d’épouvantail pour éloigner les hôtes indésirables. 

    Pour plus d’informations, consulter : www.steiermark.com

    Weinverkostung mit dem Weinbauern Alois Gross im Weingarten, Ratsch a.d. Weinstrasse
    Cycling on the Zillertal High Road

    La route d’altitude de Zillertal

    • Longueur :
      48 km
    • Altitude max. :
      2.220 m
    • Ouverture :
      de mai à octobre
    • Péage :
      oui

    4. La route d’altitude de Zillertal

    Carte de visite des Alpes de Zillertal

    Situé à l’ouest du Tyrol, le Zillertal est réputé pour ses vastes pistes de ski et pour sa route panoramique, accessible de mai à octobre, qui dévoile la région sous un jour original.

    Construite en 1963, cette route s’étire sur 48 km, frôle les 2 000 m d’altitude et compte parmi les plus belles routes de montagne autrichiennes. Elle offre la possibilité de découvrir l’espace montagnard, depuis le siège confortable de sa voiture, en suivant la superbe route d’altitude de Zillertal. Mais la voiture n’est pas le seul mode de déplacement possible, le vélo ou les omnibus – dont certains mesurent jusqu’à 10,5 m pimentent l’aventure.

    Aujourd’hui, cinq accès différents permettent de rejoindre la route. Ils se situent à Ried, Kaltenbach, Aschau, Zellberg et Hippach. Chacune des variantes offre des sensations différentes et propose aux pilotes en quête d’adrénaline différents défis et niveaux de difficulté. Par exemple, depuis Aschau, la route déroule 15,75 km d’asphalte et mène à une altitude de 1 434 m. À Hippach, sur l’autre versant, les conducteurs avalent 13,11 km de descente à 1 400 m d’altitude.

    Pour plus d’informations, consulter : www.best-of-zillertal.at

    Silvretta Classic Rallye Montafon

    La route de la Silvretta

    • Longueur :
      22 km
    • Altitude max. :
      2.032m
    • Ouverture :
      de juin à octobre
    • Péage :
      oui

    5. La route de la Silvretta

    Une route alpine de rêve

    La route de la Silvretta réunit tous les ingrédients indispensables ! Partons à la découverte de l’une des plus belles et des plus célèbres routes panoramiques des Alpes ! Le point de départ de la route à péage, longue de 22,3 km, se situe à Partenen au Montafon (1 051 m). Sur ce tronçon, 34 virages en épingle à cheveux se succèdent jusqu’au sommet de la Bielerhöhe qui culmine à 2 032 m avant de rallier Galtür (1 584 m) dans la vallée de Paznaun. L’un des tout premiers tronçons de la route a été aménagé dès 1925. Avec 400 000 visiteurs chaque année, c’est l’une des routes de montagne les plus empruntées des Alpes autrichiennes ; ce qui explique pourquoi les remorques y sont interdites.

    La haute route alpine de la Silvretta constitue un tronçon de la route de la Silvretta (B 188). Elle est ouverte à la circulation uniquement en été et les poids lourds doivent s’y acquitter d’un droit de péage. Avant de poser les pneus sur cette route, on reçoit un petit cadeau très utile : la carte illustrée de la région ! Long de près de 10 km, le tronçon tyrolien de la route alpine relie Galtür via le passage de la Bielerhöhe situé à 2 032 m d’altitude. Le Piz Buin (3 312 m), plus haut massif de la Silvretta autrichienne, y règne en maître absolu sur le paysage de hautes Alpes. Ce magnifique décor de montagne, et les lacs de barrage de Vermunt et de Silvretta, situés directement au bord de la route, exercent une attraction irrésistible. La Bielerhöhe accueille des restaurants et des infrastructures sportives.

    Les amateurs de vitesse veilleront à observer la limite des 70 km/h, car la police effectue souvent des contrôles dans cette région pourtant très isolée. De plus, il est interdit d’y stationner durant la nuit et l’accès est interdit aux bus dont la longueur totale dépasse les 13,50 m.

    Pour plus d’informations, consulter : www.tyrol.com

    Kauns 
Kauner Valley

    La route glaciaire du Kaunertal

    • Longueur :
      26 km
    • Altitude max.
      3.108 m
    • Ouverture :
      de juin à août
    • Péage :
      oui

    6. La Haute route glaciaire du Kaunertal

    L’une des routes européennes les plus en altitude

    Le royaume de la reine des glaces scintille en Autriche !

    La haute route glaciaire du Kaunertal a été aménagée en 1980 et a d’abord ouvert l’accès au glacier éponyme, situé à 2 750 mètres. La cinquième route alpine la plus en altitude est longue de 26 km , culmine à plus de 1 500 m et déroule 29 virages en épingle à cheveux pour rallier Feichten dans le Kaunertal (1 287 m) – via le lac de barrage de Gepatsch – à 2 750 m, directement au glacier du Weißsee. Cette route incroyable donne aux automobilistes la sensation de flotter sur un coussin de fraîcheur alpine.

    Cette célèbre route se situe dans le district de Landeck au Tyrol. Les 29 panneaux d’information et la vue panoramique sur le pittoresque village de Feichten et le glacier font de cette route une expérience inoubliable.

    Le glacier titille également l’envie de skier. Le trajet via la route du glacier inclut un forfait de ski gratuit.

    Aux mois de juin, de juillet et d’août, la route est ouverte de 7 h 00 à 19 h 00 ; le reste de l’année, l’accès est possible de 7 h 00 à 17 h 00.

    Pour plus d’informations, consulter : www.kaunertal.com

    Bus on the glacier road

    La route glaciaire de l’Ötztal

    • Longueur :
      13 km
    • Altitude max.
      2.830 m
    • Péage :
      oui

    7. La Haute route glaciaire de l’Ötztal

    La route des pilotes les plus aguerris

    En plus des panneaux de signalisation et d’information, un panneau spécifique, présent à l’entrée de la haute route glaciaire de l’Ötztal, rappelle la prudence : « réservé aux conducteurs expérimentés ».

    Cette route impressionne les conducteurs les plus aguerris, mais également les amateurs de records. La haute route glaciaire de l’Ötztal est la deuxième route goudronnée d’Europe par son altitude, plus de 2 830 m au-dessus du niveau de la mer ! La route défile de Sölden jusqu’aux glaciers de Rettenbach et de Tiefenbach. Le tronçon qui mène au glacier de Tiefenbach traverse le tunnel de Rosi-Mittermaier, le tunnel routier européen le plus en altitude, hommage à l’ancienne championne allemande de ski alpin Rosi Mittermaier.

    En dépit du faible escarpement de cette route construite en 1972, son implantation et les chutes de neige soudaines constituent un défi même pour les conducteurs les plus chevronnés. Les chaînes à neige sont indispensables, en particulier durant les mois d’hiver, durant lesquels la route est souvent barrée en raison du risque d’avalanches. La route convient toutefois parfaitement aux bus et aux poids lourds ne dépassant pas de 38 t maximum.

    Les conducteurs en quête d’une dose supplémentaire d’adrénaline seront également ravis d’apprendre que certaines scènes de Spectre, l’un des films de la série James Bond, ont été tournées sur la portion de la route panoramique menant à la vallée de Rettenbach. À Sölden, une installation interactive, baptisée 007 Elements s’inspire de ce thème : à visiter avant d’entreprendre le trajet !

    Pour plus d’informations, consulter : www.soelden.com

    Pour en savoir plus sur l’installation inspirée de James Bond, cliquez sur ce lien.

    La route alpine de Gerlos

    • Longueur :
      12 km
    • Altitude max.
      1.628 m
    • Péage :
      oui

    8. La route alpine de Gerlos

    Le Tyrol à un jet de pierre de Salzbourg

    Un parc national, une chute d’eau grandiose, un domaine skiable et 1 628 m d’altitude. La route alpine de Gerlos ne parcourt que 12 km, mais offre une expérience complète !

    Via un trajet ponctué d’aventures, la route alpine de Gerlos relie Krimml, dans l’Oberpinzgau, au col de Gerlos, situé sur le territoire de la commune de Wald im Pinzgau. La route qui relie Krimml et le passage de Pinzgauer Höhe (au col de Gerlos) a été rénovée entre 1960 et 1962, car le tracé de l’ancienne route de Gerlos était très escarpé et en partie impraticable en hiver. Les plans de réfection ont été dessinés par Franz Wallack, le bâtisseur de la haute route alpine du Großglockner.

    Le long de la route de Gerlos, le spectacle naturel le plus éblouissant est certainement celui offert par les chutes de Krimml, les plus hautes d’Autriche, également remarquables par leur biotope : la zone de protection de la nature européenne Sieben Möser – Gerlosplatte, le lac de barrage de Durlassboden, que l’on explore à bord d’une embarcation ou sur un vélo électrique, et les Alpes de Kitzbühel, saisissantes de beauté.

    Différente de toutes les autres routes précédemment mentionnées, la route alpine de Gerlos est ouverte toute l’année, pour faciliter l’accès au domaine skiable de Zillertal Arena. Les amateurs de sports d’hiver y apprécient nombre de surprises : 139 km de pistes de ski et 51 remontées mécaniques et équipements pour s’élever jusqu’à 2 500 m, aires de loisirs et pistes de descente pour VTT !

    En savoir plus www.gerlosstrasse.at

    Marathon à vélo dans l'Ötztal

    La route romantique

    • Longueur :
      380 km
    • Péage :
      non

    9. La route romantique autrichienne

    Des vacances rien qu’à deux

    « Dans un voyage, ce n’est pas la destination qui compte, mais toujours le chemin parcouru ». L’auteur de cette maxime pensait probablement à la route romantique lorsqu’il a écrit ces lignes. Cette route de 380 km, entre Salzbourg et Vienne, traverse la Haute-Autriche et la Basse-Autriche.

    Comme autant de perles sur un collier, cette route égrène les plus beaux paysages d’Autriche. De superbes panoramas de lacs et de montagnes, ainsi que 30 communes remarquables. À l’écart de l’autoroute, palais, châteaux-forts, musées, abbayes, réserves naturelles, grottes, lacs et fleuves se prêtent à la découverte.

    En plus de ces innombrables merveilles de la nature, la route se pare d’innombrables lieux, qui ont influencé le cours de différentes histoires d’amour. C’est par exemple à Bad Ischl que l’empereur François-Joseph s’est fiancé à sa chère Sissi et qu’il l’y a vue pour la dernière fois, bien des années plus tard. St Wolfgang abrite le secret du Weißen Rössl, un vaudeville qui raconte l’histoire d’un serveur désespérément épris de la belle patronne d’une auberge.

    Les rives du Traunsee, au Salzkammergut, abritent l’un des plus beaux lieux pour se dire « oui » – le château d’Ort, posé sur une île au milieu du lac, convient tout particulièrement aux mariages. Hallstatt, cette petite ville étonnante située sur la rive ouest du lac d’Hallstatt, est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

    La route romantique regorge également de trésors culturels. Elle suit les traces des Romains qui se sont installés dans la région et dont les noms des villes de Wels ou d’Enns ont hérité. Cette région est également le berceau des moines bénédictins et augustins, bâtisseurs d’abbayes impressionnantes, qui servaient de lieu de prière et de laboratoire de recherche scientifique.

    Le long du Danube, le trajet continue jusqu’à la plus belle vallée d’Europe : la Wachau. Le Danube s’y écoule au fil d’un paysage idyllique, ponctué de ruines mystérieuses et de châteaux aux mille secrets. Un authentique rêve éveillé !

    Pour profiter de cette route, les habitants de la région recommandent de prévoir au moins huit jours, car la ville d’arrivée, Vienne, fourmille de trésors et d’animations. Expositions et spectacles de calibre international, visite de la pâtisserie royale Demel ou promenade romantique dans les jardins de Schönbrunn – après un tel séjour, on fait sienne cette très ancienne maxime datant du Moyen-Âge, devenue la devise de l’Empire des Habsbourg : « Que les autres fassent la guerre, toi, heureuse Autriche, marie-toi ! »